Les Royaumes de Feu [RolePlay]

Incarnez un personnage dans l'univers des Royaumes de Feu de Tui.T Sutherland, Parmis les sept tribus disponibles et partez à la découverte de Pyrrhia
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Météo : Beau temps sur la côte Est. Tempête de neige au nord du Royaume de Glace. Temps couvert au Royaume de Pluie.
d'étranges évènement se sont produits au sein du projet mené par les dragonnets du destins, aucune information ne nous est encore parue .....

Partagez | 
 

 Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 3 Sep - 15:03

L'aile de Sable entrouvrit d'abord la porte avant d'entrer. Hermine avait grand besoin de repos selon lui et à cette heure-ci, elle devait très probablement dormir. La réveiller brusquement serait bien une des dernières choses à faire si l'on voulait que son rétablissement se fasse dans des conditions optimales.
Cependant, les lanternes étaient encore allumées, et la petite Aile de Glace bien agitée. Mirage pensa un instant à du somnambulisme, vu sa démarche fantomatique et son regard vague.
Lorsqu'elle l'aperçut, Hermine parût surprise et cessa ses trépignements lents. Elle n'en avait peut-être pas l'air, mais d'après ses paroles, elle semblait plutôt lucide.

Oui, oui. Tout s'est bien passé j'ai... plus que ce qu'il me faut. dit-il en repensant à la médaille de l'Aile du Ciel rabougri au fond de sa cellule. Mais vous ? Vous allez bien ? Vous avez l'air de quelqu'un qui n'a pas dormi de la nuit..! Vos plaies vous font encore souffrir ?

Si Hermine avait eu un livre entre les pattes, Mirage ne se serait pas inquiété. Après tout, la petite Aile de Glace était avide de lecture et sa soif de lettres aurait pu dépasser son besoin de sommeil. Il l'aurait compris. Mais lorsqu'il était arrivé, elle faisait les cents pas et avait le visage tout terni. Une nouvelle angoisse avait peint son visage.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine

avatar

Messages : 195
Or : 534
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/05/2017

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Hermine
Clan: Aile de Glace
Habitat: Pyrrhia

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 3 Sep - 21:14

Hermine fut réellement soulagée en apprenant que tout s'était passé pour le mieux. L'espace d'un instant, la petite Aile de Glace oublia son importante fatigue. Fatigue qui revint aussi vite qu'elle s'était dissipée moment même où l'Aile de Sable s'enquit de l'état de la servante. Cette dernière poussa un petit soupir, posant inconsciemment l'une de ses pattes avant sur les écailles roses qui paraient l'un des côtés de son cou. Ce geste termina de réveiller les nerfs de ses pattes, et donc la douleur qui allait de paire avec eux.

Hermine grimaça un peu en sentant la douleur se réveiller. Prise dans ses tourments, elle n'avait même pas fait attention à ses pattes pendant qu'elle faisait les cent pas. A présent, ses pattes lui faisaient bien comprendre qu'elle aurait du y prêter plus d'attention. Néanmoins, la douleur était beaucoup moins vive que la veille. Si auparavant la petite Aile de Glace ne pouvait pas effectuer un pas sans se retenir de hurler de douleur, aujourd'hui, elle pouvait faire plusieurs pas sans avoir l'impression de se traîner lamentablement. C'était une amélioration comme une autre.

En voyant l'air angoissé de Mirage, Hermine s'en voulu immédiatement. Sans s'en apercevoir, la petite Aile de Glace baissa les yeux, ses oreilles suivant l'exemple de son regard. La servante s'en voulait peut-être plus que de raison, mais elle ne voulait pas que Mirage se sente coupable ou s'angoisse à cause d'elle. La servante déclara alors, sur un ton qu'elle voulait calme :

« Disons que je me porte mieux qu'il y a encore une heure ou deux... Hermine marqua une pause, portant une patte à sa tête comme si elle se remémorait les événements de la nuit. Sinon, vous avez raison... Je n'ai pas fermé l’œil de la nuit...Si vous saviez... »

Hermine se tut un moment, cherchant quels mots apposer sur le calvaire dont elle avait été la proie pendant la nuit. Quand elle eut trouvé les termes les plus justes, la petite Aile de Glace se permit de reprendre la parole. Elle expliqua tout à Mirage, absolument tout, de ses maux de cœur à sa sorte de paralysie, en passant par ses tremblements et ses problèmes de respiration. Son calvaire lui avait semblé éternel, et Hermine avait eut bien assez de temps pour comprendre ce qui lui arrivait...

« … Vous savez tout à présent... Je n'arrive même pas à savoir quel est mon mal, ni s'il se répétera... avoua Hermine. Le Destin se joue encore de moi...» songea-t-elle, amère.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
Merci à Givros pour le magnifique dessin d'Hermine ! ^^ ( Voir avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 3 Sep - 22:07

Tandis qu'elle contait récit, Mirage observa Hermine, à la recherche d'une fébrilité encore apparente.
Il avait le regard d'un sage, écoutant attentivement la petite aile de glace en clignant parfois des yeux en guise d'approbation et de compréhension.
Pourtant, sans vouloir l'inquiéter, il n'était pas un médecin aussi compétent qu'Hermine aurait pu le vouloir. Il ne connaissait que certains soins de bases et son expérience en la matière tenait davantage des livres que de véritables interventions. Il connaissait à peu près le corps, certes, mais pas les maladies qui l'affectaient.
Lorsqu'Hermine eut terminé de raconter sa mésaventure, Mirage prit enfin la parole.

Avant toute chose, sachez que je ne suis pas médecin. Je ne veux pas vous donner de faux espoirs. Mais je vais vous dire ce que j'en pense, si cela peut vous rassurer : hier, vous avez perdu pas mal de sang, et il est normal que cela vous rende plus faible, ou que cela vous étourdisse. Aussi, vous n'avez pas été blessée que physiquement ; vous avez subi un certain choc émotionnel dont vous ne vous êtes peut-être pas tout à fait encore remise... Cette addition a peut-être provoqué une forte crise d'angoisse. Je me répète, je suis loin d'être un expert, mais c'est une chose que j'ai moi-même vécue par le passé... Autrement, je ne saurais reconnaître le mal dont vous êtes la proie. Je pense que vous devriez en faire part à quelqu'un de plus compétent... En attendant, je vous conseille fortement de prendre un long congé et beaucoup de repos. Vous en avez cruellement besoin, on dirait...

Mirage se souvint alors qu'il devait rendre visite à Brume, dans son bureau afin de pouvoir prendre Hermine à son service. Il avait dit dès demain ? Alors, c'était bientôt l'heure.

En attendant, je vais aider du mieux que peux ; et je vais tenir parole en me rendant au bureau de votre supérieure dès maintenant, pour la signature des documents. Je crains cependant que cela requiert votre présence... M'accompagnerez-vous ?

Demanda-t-il en rangeant ses ailes contre son corps pour se réchauffer.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine

avatar

Messages : 195
Or : 534
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/05/2017

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Hermine
Clan: Aile de Glace
Habitat: Pyrrhia

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 3 Sep - 22:29

Hermine n'eut pas la force de répondre à la suite de Mirage. Il y avait très certainement du vrai dans ce que racontait l'Aile de Sable, la petite servante ne pouvait pas le nier. Elle avait été blessée dans sa chair et dans son âme, chose qui ne lui était encore jamais arrivée, du moins dans un même temps. Il n'était pas étonnant que son corps peine à se remettre et puisse avoir des réactions étranges. C'était juste qu'au fond d'elle, son instinct lui disait que ce n'était pas qu'une simple crise d'angoisse qui aurait prit des proportions colossales à cause de son état de fatigue et du fait qu'elle était affaiblie. Malheureusement, Hermine n'avait pas de preuve pour confirmer ses pensées. Et elle ne tenait pas à faire part de ses pensées à Mirage. Il penserait sûrement que ses idées étaient floues à cause de son état... En tout cas, Hermine doutait que l'Aile de Sable accorde un réel crédit à ce qu'elle pourrait raconter... A croire que le seul moyen pour elle d'en savoir plus était d'attendre une nouvelle crise. Une crise qui ne se produirait peut-être jamais...

Quand Mirage parla de Brume, Hermine se retint de frisonner. Elle était certaine que sa mésaventure de la veille était remontée jusqu'aux oreilles de sa supérieure. Si ce n'était pas encore le cas, cela ne saurait tarder. Malheureusement, Mirage disait vrai. Elle devait être là pendant cette entrevue. Pas question d'y déroger. De plus, si elle était absente, Brume enverrait quelqu'un la chercher. A quoi bon chercher à esquiver cette situation ?

« Je vous accompagne. déclara Hermine, sur un ton qu'elle voulait assuré mais qui ne l'était pas en réalité. Je ne peux pas vous laisser affronter Brume seul. » termina la servante, quelque peu amusée à cette idée.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
Merci à Givros pour le magnifique dessin d'Hermine ! ^^ ( Voir avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 3 Sep - 22:51

Mirage se réjouit qu'elle l'accompagne. Elle en trouvait la force, c'était bien. Il ne savait pas trop pourquoi, mais la laisser seule sans pouvoir la surveiller l'inquiétait. Après tout, c'était bien naturel : ils étaient devenus des amis à présent. Il était bien normal qu'il s'inquiète de l'état de son amie.

Parfait alors ! Allons-y sans attendre. Vous aurez tout le loisir de vous détendre une fois ces papiers signés.

L'Aile de Sable la laissa avancer devant lui, lui ouvrant galamment la porte.
Il traversèrent les couloirs bleutées, Mirage prenant soin de rester près de la petite aile de glace qui de toute évidence savait bien mieux où se trouvait le bureau de Brume que lui.
Lorsqu'ils atteignirent le lieu-dit, L'érudit toqua trois fois à la porte, puis attendit sagement qu'on lui ouvre.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine

avatar

Messages : 195
Or : 534
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/05/2017

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Hermine
Clan: Aile de Glace
Habitat: Pyrrhia

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 3 Sep - 23:52

Hermine sentit le sang lui monter aux joues en voyant que Mirage lui tenait la porte. Oh, ce n'était pas à cause de la gêne, non, la servante était tout simplement sincèrement touchée par cet acte. La petite Aile de Glace sortit donc en première de la pièce, et adressa un sourire reconnaissant à Mirage. C'était sûrement la première fois qu'un Dragon se montrait aussi galant avec elle. D'un autre côté, Hermine n'avait jamais réellement tissé de liens profonds, que se soit d'amitié ou d'un quelconque autre sentiment, avec un mâle de son Royaume. La servante était bien trop effrayée à l'idée de se faire repousser comme une pestiférée à cause de ses écailles si particulières. Mirage était l'un des seuls à ne pas faire attention à ses couleurs, et rien que pour cela, Hermine lui en serait éternellement reconnaissante.

La petite Aile de Glace guida du mieux possible l'autre Dragon. Trop occupée par sa tâche, elle ne faisait même pas attention aux regards surpris des serviteurs qu'ils croisaient ou aux chuchotements que leur '' étrange '' duo pouvait provoquer. Bientôt, les deux Dragons arrivèrent devant la porte menant au bureau de Brume. C'est à ce moment-là qu'Hermine se rendit réellement compte de ce qui allait se passer. Cette entrevue ne serait pas des plus simple à vivre, c'était certain.

Peu de temps après que Mirage eut frappé à la porte, une voix résonna à l'intérieur, intimant aux Dragons d'entrer. Hermine regarda l'Aile de Sable quelques instants, et posa sa patte sur la poignée, espérant ainsi avoir une chance de lui rendre son geste de tout à l'heure. Quand bien même certaines considéraient que la galanterie était l'apanage des mâles, si toutefois cela les intéressaient, Hermine voyait les choses autrement. Elle voulait rendre à Mirage ce qu'il lui avait offert. C'est alors que la petite Aile de Glace se rendit compte qu'en faisant cela, elle avait bousculé Mirage. La servante leva les yeux vers lui, et bredouilla :

« Je... Désolée... Je voulais juste... Juste vous rendre la pareille... »

Hermine secoua la tête. Mieux valait ne pas faire attendre Brume. Au plus tôt ils entreraient, au plus tôt ils sortiraient de cette galère. La petite Aile de Glace actionna donc la poignée et ouvrit la porte. D'un signe de patte, elle intima Mirage à entrer, puis l'imita, refermant la porte derrière elle. Brume se tenait à quelques mètres d'eux, derrière son bureau, la tête baissée dans l'un de ses livres de comptes. Brume en imposait. Bien que sa taille soit banale, de même que ses écailles qui arboraient un blanc glacial, une sorte d'aura l'entourait. Elle était de ces Dragonnes qu'il ne faisait pas bon de chercher, ou de mettre en colère, et cela, ses employés le savaient très bien.

Marmonnant entre ses crocs, la Dragonne acheva d'écrire quelques chiffres dans une colonne, puis redressa la tête. En voyant qui venait d'entrer, l'Aile de Glace se figea quelques instants. Elle reposa sa plume sur son écritoire, referma son livre d'un mouvement de patte, et jeta un regard à Hermine. Celle-ci rentra un peu sa tête entre ses épaules. Elle connaissait bien ce regard. Brume avait toujours le même quand l'un de ses domestiques faisait quelque chose de mal. Autant dire que quand l'Aile de Glace détourna son regard pour le reporter sur Mirage, la petite servante se sentit déjà un peu moins mal à l'aise.

« Bien le bonjour, Aile de Sable. Que me vaut l'honneur de votre visite ? La Dragonne se tut quelques instants, puis reprit. Hermine vous a-t-elle fait du tort ? »

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
Merci à Givros pour le magnifique dessin d'Hermine ! ^^ ( Voir avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Mer 6 Sep - 20:54

Mirage avait quelques appréhensions, sans trop savoir pourquoi. Il savait que Brume était assez... originale et se doutait bien que le malaise pouvait vite s'installer lors d'une conversation avec elle. Cependant, il garda bien ses inquiétude de s'illustrer sur son visage : il était plutôt doué pour camoufler ses pensées.
La dragonne les invita à entrer dans un élèvement de voix, sans pour autant prendre la peine de se lever et de leur ouvrir - ce qui signifiait probablement qu'elle était occupée et qu'on la dérangeait. Ou qu'elle était de mauvaise humeur.
Hermine se pressa alors pour ouvrir la porte. Ce faisant, elle doubla Mirage qui se tenait tout devant l'entrée et le frôla de près. L'Aile de Sable était bien trop grand et lourd par rapport à la petite Aile de Glace pour ciller lorsque leurs épaules se percutèrent. Cela dut lui faire l'effet de prendre un mur et elle s'en excusa tout de suite, l'air subitement terriblement navrée. Une maladresse qui n'offensa Mirage en rien bien sûr, l'érudit avait une personnalité bien trop douce pour s'en vexer, contrairement peut-être aux nobles de ce palais dont Hermine avait l'habitude de connaître les abus. Son intention le toucha beaucoup. Elle voulait juste lui rendre sa galanterie naturelle.
Il n'y faisait pas attention, c'était naturel pour lui de faire passer les autres avant lui, mais en y réfléchissant, même ce genre de politesse n'était se préservait des dragons de son rangs. Mirage se rendit compte alors que ses moindres faits et gestes avait dû avoir une sacré importance pour Hermine, depuis qu'ils s'étaient rencontrés. Il n'en éprouva que plus de pitié et d'affection à son égard.

Il n'y a pas de mal. C'est gentil, merci..!

Brume sembla lancer un regard noir à Hermine à leur entrée. Elle devait s'attendre à de mauvaises nouvelles. Elle devait aussi en avoir l'habitude, pensa Mirage.
Ses yeux était perçant en effet, et l'Aile de Sable se retint de frissonner lorsque Brume plongea son regard dans le sien, quoiqu'il se faisait bien moins réprobateur et bien plus respectueux envers lui.
A ces questions, Mirage répondit poliment, avec sa prestance naturelle.

Navré de vous déranger en plein travail ! Mon nom est Mirage, hôte de la reine. Non, en aucun cas Hermine ne m'a fait de tort, au contraire. Nous sommes venus signer des documents. Je souhaiterais prendre Hermine à mon service, du matin au soir. Je me chargerai de lui donner les congés dont elle a besoin, rassurez-vous, il ne lui arrivera rien. Ce contrat sera sûrement temporaire. Seulement pour une semaine ou deux, ensuite cela dépendra de si... Il regarda Hermine, se demandant s'il était bon de signaler qu'Hermine était blessée, et préféra ne prendre aucun risque. Cela dépendra d'elle.

Déclara-t-il en concluant par un adorable sourire.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine

avatar

Messages : 195
Or : 534
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/05/2017

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Hermine
Clan: Aile de Glace
Habitat: Pyrrhia

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Mer 6 Sep - 21:34

Hermine inclina un peu les oreilles quand Mirage la remercia. Elle garda les oreilles basses un moment, et ne les redressa qu'au moment où l'Aile de Sable parla de son intention de la prendre comme servante. La petite Aile de Glace craignait réellement la réaction de Brume, ou plutôt les réflexions que cette demande engendrerait. La servante aurait voulu devenir minuscule, se cacher dans l'endroit le moins accessible que soit. Elle aurait tout fait pour éviter d'entendre ce qu'allait dire sa supérieure...

A la fin de la tirade de Mirage, Brume dut cacher sa surprise. Ainsi, quelqu'un souhaitait prendre Hermine comme servante. C'était bien la dernière chose à laquelle elle s'attendait, vu les récents évènements provoqués par son employée. Il y avait une chose bien plus surprenante cependant. S'il y avait bien une servante que les nobles n'osaient même pas toucher, c'était bien Hermine. Certains Dragons haut placés pensaient même que les Dragons ayant quelques '' tares '', comme les écailles ou les membranes roses des ailes d'Hermine, pouvaient leur transmettre des maladies ou même maudire leurs Dragonnets à naître. A croire que l'invité de la Reine n'avait pas eu vent de ces racontars. Et dire que Brume pensait que son employée serait protégée des '' services ''  . Elle avait perdu son pari. Tss... Cela lui apprendrait à parier avec Pingouin. Il gagnait à tous les coups. Pourtant, la Dragonne était sûre de son coup. Quoique, elle pourrait peut-être jouer sur le fait que ce n'était pas un Aile de Glace qui avait fait cette demande, mais un Aile de Sable. Après tout, Pingouin avait bien dit '' Aile de Glace '' , au moment de parier.

Brume chassa cette idée de ses pensées. Elle irait voir son collègue plus tard pour discuter des gains. La Dragonne se tourna vers une étagère, et y saisit un imposant ouvrage qu'elle déposa sur son bureau. Elle l'ouvrit d'un mouvement de patte, puis y chercha le nom d'Hermine. L'ayant trouvé, Brume plaça sa plume au niveau de la case correspondante, pour ne pas la prendre de vue. Sur le reste de la page, on pouvait voir d'autres cases. Si toutes les cases possédaient au moins un trait, l'une d'elle en comptabilisait six. C'était le nombre le plus élevé de la page. Seule celle d'Hermine était restée vide. Brume ne s'attendait pas à la remplir un jour. Comme quoi, des choses arrivaient encore à la surprendre dans cet étrange monde.

« Je vois... finit par dire la Dragonne, qui ne croyait qu'à peine aux dires de l'Aile de Sable. Évitez de l'abîmer, je vous prie. Elle n'est peut-être pas la plus saine des Ailes de Glace, mais elle reste un bon élément de mon cheptel. Je ne tiens pas à ce qu'elle se retrouve avec des petits dans les pattes. A son âge, et vu sa taille, cela pourrait la tuer. Enfin bref. Nous disions... Ah oui, un contrat de travail. »

Hermine se retint de frisonner en entendant ce que racontait sa supérieure. Brume faisait souvent ce genre de réflexion, et cela n'étonnait plus personne. Même les nobles venant la voir ne disait jamais rien à ce propos. La petite Aile de Glace lança un regard suppliant dans la direction de Mirage. Elle ne voulait pas qu'il réplique à ce que venait de dire sa supérieure. La petite Aile de Glace ne souhaitait pas avoir de problème. Elle en avait bien assez en ce moment. De plus, Brume avait  déjà changé de sujet sans que rien ne semble la gêner. Elle fouilla dans l'un des tiroirs de son bureau, et en sortit un parchemin sur lequel des choses étaient déjà inscrites ainsi qu'une plume propre. La Dragonne déposa le parchemin et la plume sur son bureau, avant de dire à l'intention de Mirage :

« Je vous en prie, prenez connaissance de ceci et écrivez aux endroits indiqués. Une fois cela fait, n'oubliez pas de signer ici. » déclara Brume, en indiquant le bas du parchemin.

La petite servante ne savait pas si le sourire de Mirage avait un peu apaisé Brume. Cela semblait peu probable. Même si l'Aile de Sable était bien différent des nobles que pouvait rencontrer la Dragonne, elle se méfiait toujours de ce qui ressemblait de près ou de loin à de la joie ou de la douceur. Brume ne savait que trop bien que les Ailes de Glace n'étaient pas habitués à cela, et qu'être doux était plus le début d'un mauvais coup qu'autre chose. D'un autre côté, Brume n'avait jamais rencontré d'Aile de Sable. Elle ne savait donc pas que Mirage était à ce point différent des autres Dragons vivants en ces lieux. De ce côté-là, il n'y avait qu'Hermine qui était réellement au courant.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
Merci à Givros pour le magnifique dessin d'Hermine ! ^^ ( Voir avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Mer 13 Sep - 18:34

Mirage cligna plusieurs fois des yeux en entendant Brume interpréter en son sens ce qu'il venait de dire, traduction de sa surprise - une des choses les plus difficiles à cacher, même pour lui qui avait toujours l'air serein en toute circonstance. Certes, pour un esprit mal placé, cela pouvait prêter à confusion en y réfléchissant, mais on pouvait toutefois garder ses réflexions pour soi..! Il ne savait pas vraiment ce qui le choquait le plus dans ces mots : le contenu ou bien le fait d'évoquer ça comme s'il s'agissait du banalité.
Quoique... Il aurait dû s'y attendre, Hermine en avait vaguement parlé. Et pour Brume, c'était peut-être en effet une banalité.
Cette pensée répugna Mirage. Il sa langue faillit trébucher en parlant.

Je... Je vous demande pardon ? Il ne s'agit pas d... Eh... Je crois que vous vous méprenez, madame.

L'Aile de Sable se ressaisit bien vite, cependant. Il n'était pas intimidé, ou ne laissait certainement pas transparaître. Il approcha du bureau et saisit le document entre ses pattes, lisant scrupuleusement chacune de ces lignes.
Peut-être le simple fait qu'il prenne le temps de lire les papiers en entiers signifierait à Brume que ce qu'il souhaitait était seulement de prendre Hermine à son service. Un dragon qui aurait voulu abuser d'elle ne se serait sûrement pas donné cette peine, il aurait signé le contrat sans en prendre connaissance, trop négligent et pressé d'assouvir ses pulsions, probablement.
En réalité, Mirage était assez gêné. S'il ne connaissait pas Hermine, cela n'aurait pas été le cas, mais le simple fait de s'imaginer avec son amie dans ce contexte particulier était relativement troublant. Il se demanda alors à quoi ressembleraient ses dragonnets si Hermine en était la mère - la simple perspective de se voir père lui semblait déjà absurde - et lui le père. Cela pouvait faire un hybride tout à fait original. Mais pour la mixité des races, il valait mieux attendre au moins une petite décennie si l'on voulait que le dragonnet soit épanoui et fier de ses écailles. En tous cas, ce n'était pas pour tout de suite ; si Hermine n'était déjà pas acceptée par les siens à cause d'une différence de teinte, qu'en serait-il d'un dragon à l'allure et la couleur encore plus exotique que ça...

Après avoir lu le document dans son intégralité (de l'intitulé jusqu'au point de la dernière phrase et prononçant dans sa lecture silencieuse chaque ponctuation), l'érudit attrapa la plume d'un geste distingué, en trempa la pointe dans l'encrier puis combla les vides qu'il y avait à combler, cocha les cases qu'il y avait à cocher,
et enfin signa de sa plus belle et délicate écriture qui aurait fait rougir les bibliothécaires les plus ternis.

Voilà : lu, complété, et signé. Il ne plus que votre signature Hermine, je vous en prie.

Il tendit la plume à Hermine tout en lui adressant un large et chaleureux sourire, comme il s'y prenait si bien.

PS:
 

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine

avatar

Messages : 195
Or : 534
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/05/2017

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Hermine
Clan: Aile de Glace
Habitat: Pyrrhia

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Mer 13 Sep - 20:51

Si Hermine n'avait pas été réellement choquée en entendant les propos de Brume, cela ne semblait pas être le cas de Mirage, si la petite Aile de Glace en jugeait par sa façon de parler. La servante, qui se tenait légèrement en retrait en raison de son faible rang, se permit de se rapprocher sensiblement. Alors que la petite Aile de Glace s'apprêtait à tendre discrètement une partie de son aile pour frôler celle de Mirage, celui-ci se rapprocha du bureau de Brume. Hermine s'empressa donc de replier son aile, cachant son geste en esquissant un sorte de frémissement. Elle ne souhaitait  pas que Brume se rende compte qu'elle et Mirage partageaient déjà certains liens. C'était peut-être une précaution futile, d'autres rumeurs sur elle et l'Aile de Sable devaient déjà courir dans les couloirs à l'heure actuelle, mais Hermine préférait prendre quelques précautions quand même.

La petite Aile de Glace observa Mirage lire le parchemin, n'osant s'approcher de peur de recevoir des remontrances de la part de Brume. Si pendant les cours, Hermine était l'égal de son ami, ici, ce n'était certainement pas le cas. Le protocole devait être suivit à la lettre. De ce fait, même si l'envie d'en savoir plus sur ce contrat lui tenaillait le ventre, la servante n'avait pas d'autres choix que de rester là où elle était.

C'est alors que Mirage signa le parchemin avant de lui tendre la plume qu'il tenait dans une patte. Hermine s'en saisit délicatement, rendant discrètement son sourire à l'autre Dragon. Ensuite, la servante s'approcha du parchemin puis se permit de le parcourir des yeux. C'était un contrat somme toute basique. A sa lecture, rien ne pouvait présager quels pouvaient être la réalité des '' services '' pouvant être proposés par les serviteurs, que se soit ou non de leur plein gré. La petite Aile de Glace trempa délicatement la plume dans l'encrier, prenant le soin de la tapoter délicatement contre le bord du petit pot pour ôter de la pointe l’excédent d'encre. Ensuite, la Dragonne traça du mieux possible sa signature, n'étant guère habituée à devoir signer des choses. Une fois cela fait, Hermine reposa la plume, puis se recula, reprenant ainsi la place qui lui revenait de part son rang.

Une fois que les deux Dragons eurent signés, Brume récupéra le parchemin. Après avoir vérifié que tout était en ordre et que l'encre était sèche, la Dragonne enroula le contrat et le rangea dans le premier tiroir de son bureau. A l'intérieur, il y a avait d'autres contrats, tous rangés avec le plus grand soin. Brume avait perdu le compte des domestiques qui étaient passé sous la direction d'un autre Dragon qu'elle. Ce n'était pas faute d'essayer de s'en souvenir, c'est juste que même avec ses tris répétés, l'Aile de Glace finissait toujours par perdre son compte. D'un autre côté, son cheptel était assez étendu. Si elle connaissait Hermine, c'était surtout à cause de ses écailles roses. Si elle ne les avait pas, Brume était certaine qu'elle n'aurait jamais fait attention à l'autre Dragonne.

« Tout est en ordre, à présent. assura Brume. Je ferais passer le message aux différents postes. Hermine est toute à vous. Si vous voulez bien me suivre, je vais vous raccompagner jusqu'à la sortie. »

Hermine se retint de frémir en entendant cette phrase. Même si elle savait que Mirage  ne lui ferait pas de mal, elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer tous les Dragons et toutes les Dragonnes qui n'avaient pas sa chance et qui s'étaient retrouvés dans une situation peu enviable. Cette phrase était affreuse, son sous-entendu était affreux. La petite Aile de Glace secoua un peu la tête. Si seulement elle pouvait changer cela. Si seulement...

Brume guida les deux Dragons jusqu'à la porte de son bureau. Elle l'ouvrit et fit signe à l'Aile de Sable de sortir en premier, Hermine se tenant à une distance respectable de l'autre Dragon. Une fois l'érudit sortit, Brume retint quelques instants de plus son ancienne domestique. Elle déclara, juste assez bas pour que seule Hermine puisse l'entendre :

« Nous passons tous par là, tu sais. Tu t'en remettras. »

Hermine ne dit rien, se contentant de baisser les yeux et de hocher tristement la tête. Mieux valait faire croire à Brume ce qu'elle voulait, lui expliquer la vérité serait bien plus laborieux. Cette tristesse n'était qu'à demi feinte, de plus, la petite Aile de Glace imaginant tout à fait une autre Dragonne dans sa situation. Il fallait se rendre à l'évidence... Personne ne se remettait réellement de ce genre de mauvais traitement...

Une fois la servante sortie, Brume referma la porte. Hermine tendit l'oreille, guettant les pas de sa supérieure. Ceux-ci s'éloignèrent rapidement, prouvant que l'autre Dragonne était partie de se réinstaller à sa place. La petite Dragonne poussa un profond soupir de soulagement. Elle leva les yeux vers Mirage, et déclara :

« Je pensais que cela ne finirait jamais... »

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
Merci à Givros pour le magnifique dessin d'Hermine ! ^^ ( Voir avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 17 Sep - 16:23

Le dragon hocha la tête, lui emboîtant le pas. Brume l'intima de sortir le premier et il n'osa pas faire passer Hermine avant lui. Il s'imaginait bien sa gêne et se doutait qu'elle voulait sortir d'ici au plus vite - lui aussi d'ailleurs. Brume était complètement à côté de la plaque !
Ce n'était pas faute à Hermine d'avoir prévenu Mirage...
Les deux dragons se retrouvèrent à nouveau seuls devant la porte close quand Hermine soupira ses quelques mots avec un soulagement apparent. L'Aile de Sable nota qu'elle l'avait regardé bien dans les yeux contrairement à d'habitude. La petite Aile de Glace avaient rarement osé croiser le regard de Mirage, car même s'ils étaient amis, elle restait très réservée et fidèle au rang auquel elle était assigné, c'est à dire celui de serviteur docile. Peut-être que sa timidité commençait à s'évaporer, ou bien qu'elle commençait à avoir un peu confiance en elle. Ou les deux. En tout cas, c'est ce que Mirage en déduisait, ne pouvant s'empêcher de toujours interpréter tout ce qu'il voyait.
Il esquissa une moue peu convaincue tout en regardant à côté.

Mm... J'avais oublié que Brume était aussi... "spéciale"... Ça m'a un peu surpris. Elle est toujours comme ça ?

Demanda-t-il en retournant la tête vers la petite dragonne. Petite dragonne qui était maintenant sa servante personnelle pour les deux prochaines semaines. Mais Mirage lui avait promis un congé, et ce nouveau poste n'était finalement qu'une couverture pour que la petite Aile de Glace puisse se remettre correctement de ses blessures aux pattes. Le devoir de l'Aile de Sable durant ces prochains jours seraient de changer ses bandages et de veiller à son bon rétablissement. Il ne comptait pas la faire travailler ; il avait toujours su se passer d'assistance, peu importe la situation et s'était accommodé à débuter et aboutir seul dans chacune de ses entreprises.

Retournons dans mes quartiers. Nous discuterons de ce que nous ferons ensuite en chemin. En tous cas, je vous conseille tout de même de rentrer auprès de votre famille pour vous reposer. Et aussi d'aller voir un véritable médecin, pas un amateur comme moi.

ajouta-t-il en entamant sa lente marche en direction de ses appartements.
L'Aile de Sable avait beau avoir les yeux cerclés de fatigue, les muscles tendus et voûtés, il ne se sentait pas épuisé le moins du monde. Il avait l'habitude d'ignorer les messages alarmés de son corps, il était trop concentré sur ses objectifs pour y faire attention. Et si lui ne le sentait pas, son corps lui ne mentait pas. Peut-être était-ce pour cela qu'on le considérait plus comme un fou ou un savant un peu loufoque dans le meilleur des cas. Du moins au palais de Glace. Il fallait dire que les conditions de vie de ce royaume le mettait son corps à rude épreuve et ne permettait à quasiment aucun dragon des autres clans d'y vivre au maximum de sa forme. Beaucoup ne supportaient pas le froid. Et puis, qui voudrait se rendre dans un territoire aussi peu hospitalier ? Pour un Aile de Sable, Mirage s'en sortait bien. Mais il fallait savoir qu'il avait une toute autre allure lorsqu'il se trouvait loin de ces terres gelées.
Le dragon cacha sa tête sous l'une de ses ailes pour éternuer. Chose qu'il arrivait même à faire avec élégance.
Il s'ébroua et se frotta les yeux, pris d'une petite chute de tension.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine

avatar

Messages : 195
Or : 534
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/05/2017

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Hermine
Clan: Aile de Glace
Habitat: Pyrrhia

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Lun 18 Sep - 7:28

Quand Mirage parla de Brume, Hermine esquissa un sourire gêné. Sa supérieure était toujours ainsi. Du moins, depuis qu'elle la connaissait. Brume était de la même génération que ses parents, et comme eux, elle en avait vu des vertes et des pas mûres. Elle avait perdu son compagnon et un de ses fils pendant la guerre, et avait du s'occuper de ses petits encore en vie seule. Hermine connaissait plutôt bien ses enfants. Ses deux filles faisaient partie d'un bataillon, et son dernier fils n'avait pas encore passé le Test, mais Brume nourrissait de grands espoirs pour lui. Les mêmes espoirs qu'Harfang, le père de la petite servante, avait nourrit quand il avait vu les aptitudes de Stalactite, sans doute...

« Toujours. Il n'y a pas un moment où son caractère change. C'est une Dragonne meurtrie, comme beaucoup d'autres malheureusement... »

Brume était impuissante face aux traitements subit par ses domestiques. La seule chose qu'elle pouvait faire, c'était se protéger des horreurs qui se passaient sous son museau. Personne ne pouvait lui en vouloir d'être ainsi. Que pouvait-elle faire, avec ses cinq cercles, contre un noble ou un membre de la famille royale ? Rien. Rien du tout. Brume ne pouvait qu'observer, et trouver tout un tas de subterfuges pour éviter de trop y penser, quitte à '' s'amuser '' ou de profiter de la situation qui se présentait à elle.

Hermine se contenta de hocher la tête quand Mirage proposa de retourner à ses appartements. La petite Aile de Glace aurait voulu trouver un véritable médecin, hélas, les consultations coûtaient cher. Très cher. Trop cher pour sa famille ou pour elle. Personne ne voulait venir soigner les Dragons du septième cercle, et les prix s'en ressentaient. Pour qu'un bon médecin accepte de se déplacer, il fallait au moins compter deux mois de salaire, pour un domestique comme Hermine. Les plus pauvres s'en remettaient donc aux connaissances des anciens. La petite Aile de Glace serait sûrement contrainte de faire les choses ainsi...

Pendant qu'ils marchaient, la petite Aile de Glace se permit d'observer Mirage du coin d'un œil. Quelque chose clochait... Regard terni par la fatigue, muscles rigidifiés à cause de trop d'efforts sans pause... De l'épuisement. Hermine avait déjà vu des Dragons épuisés, des serviteurs généralement. Elle-même s'était déjà retrouvée dans un état de fatigue extrême, au point que sa santé avait été mise en danger de manière assez conséquente. Chaque domestique se retrouvait dans cette situation au moins une fois dans sa vie, et certains n'en réchappait pas. Mirage était fatigué. Très fatigué même. Du moins, c'est ce qu'Hermine pensait. Avec les récents événements, elle n'avait même pas fait attention à l'état de l'Aile de Sable. Quelle piètre amie pouvait-elle faire !

D'un autre côté, Mirage ne l'écouterait pas si elle lui demandait de se reposer. La petite Aile de Glace le savait bien. Si de temps à autre le Dragon l'écoutait au sujet de sa santé, la plupart du temps l'érudit préférait lui dire que tout allait bien et qu'il était au meilleur de sa forme. Et Hermine ne pouvait rien faire pour le forcer à se reposer. En même temps, elle n'avait jamais essayé, n'ayant aucun moyen de pression sur l'Aile de Sable.

Hermine s'en voulu à cette pensée. Faire pression sur son ami. Quelle idée... Une  idée digne d'une véritable Aile de Glace. Même si Mirage faisait en sorte d'éviter le sujet de sa santé, ou alors trouvait toujours un moyen de dévier la conversation, la servante savait que la discussion fonctionnait toujours mieux avec lui qu'autre chose. De plus, Hermine ne se voyait pas trouver un moyen de pression, et le mettre en œuvre. Cela la mettrait trop mal à l'aise vis-à-vis de Mirage. Elle essayerait de lui parler, une nouvelle fois. Avec un peu de chance, cela fonctionnerait. Avec un peu de chance...

C'est alors que Mirage éternua. S'il fit preuve de politesse en cachant sa tête sous son aile le temps d'éternuer, Hermine tendit tout de même légèrement le cou dans sa direction. Mirage était malade ? C'était bien la première fois que la petite Aile de Glace le remarquait. Le climat de ce Royaume ne devait pas plaire à son corps. L'impression de la servante se confirma quand l'Aile de Sable s'ébroua et se frotta les yeux. Mirage avait besoin de repos, quand bien même il pouvait penser le contraire.

Hermine prit une grande inspiration. Ce n'était pas dans ses habitudes de s'imposer de la sorte, mais la petite Aile de Glace sentait que pour une fois, il n'y avait pas d'autres solutions. Le cœur enserré pas l'angoisse et l’inquiétude, la servante mit plusieurs instants à trouver ses mots. Elle jeta un regard autour d'eux, s'assurant qu'il n'y avait personne dans les alentours. Voyant qu'il n'y avait personne, Hermine finit par dire, un peu hésitante :

« Il semblerait que je ne sois pas la seule à avoir besoin de repos ou d'un médecin. Mirage... Vous sentez-vous bien ? »

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
Merci à Givros pour le magnifique dessin d'Hermine ! ^^ ( Voir avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Mer 20 Sep - 18:42

Je vois... Je comprends.

Répondit Mirage lorsqu'il commençait à marcher.

Leur chemin se faisait en silence, silence qu'Hermine brisa après son joli petit "atchoum" surprise, lui demandant avec une pointe d'inquiétude s'il se sentait bien.
La question ayant perdu de sa substance à force d'être employée dans les règles de politesse, Mirage n'y réfléchit pas. Pourtant, s'il l'avait fait, il se serait lui-même surpris dans cet état qui était bien plus déplorable qu'il ne le pensait. A croire qu'il ne prenait jamais le temps de regarder son reflet misérable tant le reste de sa vie était animé et encombré par toutes ces choses et tous ces dragons qui n'attendaient que lui et tout de lui. C'était le plus triste dans l'histoire : il s'abîmait pour le bien de Pyrrhia, et pour se défendre, disait que c'était un sacrifice nécessaire. Là où il avait tort. Il le savait, mais c'était un choix qu'il faisait dans le seul et unique but qu'il s'était fixé depuis le début de la guerre : faire de ce monde le meilleur qui soit.

L'Aile de Sable était un peu étonné que sa servante prenne cet air si sérieux tout d'un coup par rapport à sa santé. Ce n'était pas une question qu'on lui posait souvent non plus, et il voyait bien que cette question n'avait rien d'une convention et qu'Hermine était très sérieuse, mais il ne voyait pas pourquoi elle s'inquiétait autant. Il se sentait très bien. A peine fatigué. Il cligna des yeux et, à peine quelques secondes plus tard durant lesquelles il s'inspecta bien vite du regard, craignant d'avoir l'air en si piteux état aux yeux de la petite Aile de Glace - ce qui était visiblement le cas mais il était tant habitué à voir ses écailles ternies et à ne pas se sentir maigrir qu'il ne voyait pas le problème.

M..? Je vais bien, oui..? C'est que je n'en ai pas l'air ?

S'inquiéta-t-il en penchant la tête légèrement sur le côté, l'air interrogateur.

En effet, il n'en avait pas l'air. La première impression qu'il fait était celle d'un dragon fatiguée, les écailles rigides, grisées et qui manquait de lustrage. Les épaules un peu haussées, une démarche digne mais engourdie, une crête qui commençait à s'effilocher, de petits trous dans les ailes et le regard dramatique d'un poète. Non, il n'avait certainement pas l'air au meilleur de sa forme, même s'il n'était pas en proie à une quelconque maladie.

L'érudit grelotta un peu, tassant ses ailes contre corps pour se maintenir au chaud. Mis à part le froid, il ne ressentait rien d'anormal, comme si toutes ses douleurs et ses angoisses avait rempli son corps au point qu'il en ignore totalement l'existence. A moins de retrouver un semblant de bien-être, il ne remarquerait probablement jamais qu'il tomberait malade, voire même qu'en continuant à vivre de la sorte - ce qu'il faisait depuis plusieurs mois - il se tuait à petit feu.

Il fallait qu'on le lui dise ou qu'on lui remette une vertèbre en place pour qu'il se rende compte de ce que son corps avait besoin. Il oubliait qu'il était un être vivant avec des besoins primaires. Manger, boire, dormir, ...Tout ça lui importait peu.
Et dire qu'il comptait passer une nouvelle fois plusieurs années au royaume de glace, alors que son corps le supportait de moins en moins.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine

avatar

Messages : 195
Or : 534
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/05/2017

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Hermine
Clan: Aile de Glace
Habitat: Pyrrhia

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Mer 20 Sep - 20:56

Hermine n'osa pas répondre quand Mirage demanda s'il n'avait pas l'air d'aller bien. Comment lui dire qu'il ressemblait d'une certaine façon aux guerriers Ailes de Sable qui accompagnaient la Princesse Flamme quand celle-ci venait rencontrer la Reine de ces lieux ? Leurs écailles, peu habituées au froid mordant, ternissaient et finissait par casser dans certains cas. Certains perdaient quelques uns de leurs doigts, ou leurs ailes pouvaient rester irrémédiables abîmées à cause de la grêle. Rien de bien reluisant donc. Seule leur Princesse était dans une meilleure forme, pour ne pas dire une forme parfaite, étant donné qu'elle avait les ressources nécessaires pour se protéger du froid et de ses dangers.

L'état de Mirage était beaucoup plus inquiétant. L'Aile de Sable était dans le Royaume de Glace depuis un moment. Hermine se demandait depuis combien de temps son ami n'avait pas sentit la chaleur de son Royaume natal sur ses écailles, ou volé à travers le désert. Trop de temps sans doute.

« Mirage... Depuis combien de temps n'avez-vous pas fait un vrai repas ? Depuis combien de temps n'avez-vous pas dormit autant que votre corps ne le désirait ? Depuis combien de temps n'avez-vous pas été exposé à une source de chaleur ? Vos recherches sont très importantes à vos yeux, et pour d'autres Dragons, je le sais bien, mais si vous ne prêtez pas attention à votre corps... Hermine chassa ses sombres pensées de son esprit, puis reprit. Si vous ne prêtez pas attention à votre corps, vous ne pourrez pas les continuer comme il vous sied. Vous ne pouvez pas travailler si vous avez atteint vos limites physiques. Mirage... Vous devez prendre soin de vous. La petite servante inclina ses oreilles, puis finit par dire, sur un ton beaucoup plus bas. Je n'ai pas d'ordre à vous donner, je le sais bien mais... Mais je m'inquiète pour vous. Au nom de notre amitié, s'il vous plaît, prenez soin de vous au même titre que vos recherches... »

Hermine poussa un petit soupir et détourna un peu la tête, murmurant plus pour elle-même :

« Au même titre que vous prenez soin de moi... »

Un sentiment étrange submergea la servante. D'un côté, elle espérait que Mirage n'ait pas entendu ce qu'elle venait de dire, mais d'un autre côté, Hermine voulait qu'il ait tout entendu... Elle ne savait même pas pourquoi elle avait dit cela. De plus, ses propos ne risquaient pas de changer grand chose aux pensées de Mirage... Hermine retint un petit soupir. Ce qu'elle pouvait se sentir ridicule parfois...

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
Merci à Givros pour le magnifique dessin d'Hermine ! ^^ ( Voir avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Mer 20 Sep - 22:42

Ces questions martelèrent Mirage comme série de petits coups de poing. Il cherchait à y répondre en fouillant dans ses souvenirs mais rien de vraiment concret ne remontait. Chaque fois qu'il allait dormir, son sommeil n'avait rien de réparateur tant il était agité par de nombreux rêves ou cauchemars. Il arrivait à effectuer de drôles d'équations sans intérêt alors même qu'il était au bord de l'inconscience. Il remplissait son ventre d'eau glacée et grignotait une fois tous les deux jours quelques baies et peu de viande — en tous cas rien qui puisse constituer un repas digne de ce nom.
Cependant, l'Aile de Sable ne se voyait pas dans un état aussi alarmant que ça ; il ne se sentait pas agonisant. Pourtant les mots que la petite Aile de Glace avait eu l'audace de dire lui avaient comme asséché la gorge : il se trouvait incapable de lui répondre. Peut-être, ou probablement tout simple parce qu'elle avait raison et qu'il était inutile d'essayer de la convaincre du contraire ; sa seule allure et ses grelottements justifiaient les inquiétudes d'Hermine et quand bien même il aurait voulu lui prouver qu'il se sentait en bonne forme, il ne pouvait pas parce que ça n'était pas la cas.

Mirage fut aussi surpris que la servante ait osé lui déballer ces impératifs. Ce n'était pas dans son habitude d'insister ou de persuader l'aile de Sable ; elle avait toujours eu l'air d'avoir peur de le déranger ou de l'offenser et Mirage qui, même s'il trouvait regrettable qu'elle retienne toutes ses pensées, s'y était accoutumé. De toute évidence, Hermine avait dû prendre son courage à deux pattes pour se lancer - et sans bagayer - dans une pareille tirade. Ce devait lui tenir très à coeur.
D'un côté, c'était normal de sa part ; elle semblait dotée d'une profonde empathie et l'érudit était peut-être me seul véritable ami qu'elle avait, ou du moins un des rares dragons en qui elle plaçait sa confiance. Elle s'inquiétait pour lui, comme sa mère l'avait toujours fait aussi.

He...J... Je ne sais pas pas...C'est étrange... C'est... Comme si je... Comme si J'avais...Si j'avais tout oublié..

Il cherchait dans ses souvenirs les plus lointains d'après la guerre, peu avant son départ pour le Royaume de Glace. Ses yeux vacillèrent sur le côté, il battit plusieurs fois des paupières, désarçonné de son éternelle sérénité, ses émotions mises à nues.

Mes recherches ? Ça signifie que pour que mes recherches continuent d'avancer,
il faudrait que je prenne congé moi aussi ?
se demanda-t-il à haute voix, essayant de se sortir de cette confusion. C'est un cercle vicieux... Si je ne travaille pas, mon esprit n'est pas en paix et si je travaille, c'est mon corps qui en pâtit... Pourtant, je ne me sens ni malade ni souffrant en aucune façon... Je... J'ai peut-être un peu froid mais...

Il repensa à ces deniers souvenirs de chaleur et de bien-être avant son voyage vers le Nord. Tout avait plus de couleur, plus de texture... Des souvenirs qui le faisaient se sentir aussi léger qu'une plume, et quand il se tira de ses rêveries pour retrouver la réalité, il ressentit alors le froid piquant qui le mordait les narines, glaçaient douloureusement ses poumons, la lourdeur de tous ses muscles courbaturés et les grincements de ses os les uns entre les autres...
Le corps qu'il habitait ici, et maintenant.
Il secoua sa tête endolorie et plaqua une patte sur son front avant de faire glisser ses griffes le long de sa crête aux bords charbonnés. Après un temps de réflexion qui sembla immobiliser le deux dragos dans le temps, Mirage avoua :

Je suis obligé d'admettre que vous avez raison Hermine... Si je ne m'occupe pas un temps de moi-même, je mourrai avant même d'avoir accompli quelque chose. J'aurais voulu vous dire que vous vous trompiez mais... Hélas ce n'est pas le cas. Je suis à deux pas de la maladie, pas vrai ..? Ha... Alors... Si j'écoute vos conseils... Il faudrait que je parte de ce royaume et que je retourne dans celui qui m'a vu naître..?

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine

avatar

Messages : 195
Or : 534
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/05/2017

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Hermine
Clan: Aile de Glace
Habitat: Pyrrhia

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Mer 20 Sep - 23:43

Hermine s'en voulu d'avoir exprimé ses craintes. D'habitude, elle préférait rester dans l'ombre, s'occupant discrètement de certaines choses pour faciliter la vie des Dragons l'entourant. Jamais elle n'était en pleine lumière, et il y avait plusieurs raisons à cela. Ses bégaiements tout d'abord, même s'ils avaient tendance à se tenir tranquilles cela ne les empêchaient pas de revenir au moment le moins propice. Il y avait aussi la crainte de blesser les autres. Hermine appréciait Mirage, c'était sûrement le Dragon qu'elle appréciait le plus en ces lieux. Le seul qui la considérait comme une Dragonne à part entière, et non pas comme une membre du cercle le bas que pouvait compter ce Royaume. Avec lui, elle rayonnait, riait parfois, apprenait souvent. Le blesser... C'était la pire chose qu'elle pouvait faire...

Tout à coup, Mirage lui sembla désarçonné, décontenancé, disant avoir tout oublié. Hermine n'avait jamais connu de cas où un Dragon oubliait même ce qu'était la faim ou la soif. La petite Aile de Glace inclina autant que possible ses oreilles. Elle avait blessé Mirage, pas de doute. C'était la première fois qu'elle le voyait dans cet état. Tout était de sa faute. Elle aurait du se taire, comme on lui avait toujours apprit. Après tout, elle n'avait pas le droit de juger Mirage... Qu'est-ce qu'il lui avait prit... Elle n'était qu'une idiote...

« Mirage... Je... Je... Je m'excuse pour ce... ce que je... je... je vi... vi... viens de dire... Mon... Mon... Mon but n'était pas de vous mettre mal à l'aise... Je... Je vous... Vous l'assure... Je... Je... Je suis... Je suis désolée... Je... Je vou... Je voulais... Je voulais juste... Juste vous aider... Je... Je ne voulais... Voulais pas vous faire... Vous faire de mal... Et encore moins... Encore moins remettre en ques... En question votre... Votre manière de vivre... »

La servante aurait voulu rassurer Mirage. Elle aurait voulu étendre l'une de ses ailes sur lui, ou juste poser l'une de ses pattes sur son épaule, tout en lui disant que tout irait bien, que tout était encore réparable. Lui disant qu'elle allait l'aider. Mais c'était impossible. La petite Aile de Glace craignait que le froid qu'elle dégageait n'aggrave l'état de son ami. Certes, ce n'était pas grand chose, mais Hermine ne préférait pas prendre le risque. Elle ne voulait pas que sa température ne soit le déclencheur d'une maladie quelconque chez Mirage. Son esprit avait beau lui dire que cela n'avait rien à voir et que son froid était toujours moins intense que celui qui grondait dehors, la petite Aile de Glace n'arrivait pas à se défaire de cette pensée. Qu'importe ce qu'elle faisait en pleine lumière, elle le faisait mal... La petite servante aurait du rester à sa place... Dans l'ombre. Elle était faite pour cela... On l'avait forgée ainsi...

« Discrets comme les ombres, muets comme les pierres... se répéta-t-elle mentalement. Nous ne sommes pas des Dragons de Lumière... Nous sommes des Dragons des Ombres. Des Ombres muettes... La lumière est bonne pour ceux qui n'ont pas eu peur de voler vers elle... J'ai décidé de rester dans l'ombre... A présent, il faut que j'assume mon choix. Il n'y a pas de repos pour les Dragons comme moi. Pas de pensée, pas de grandeur d'avenir. Juste de l'ombre. » songea la petite servante, amère.

Hermine sentit son cœur se serrer quand Mirage reprit la parole. Bien sûr, quitter le Royaume de Glace était sûrement la meilleure chose à faire si Mirage souhaitait retrouver une santé digne de ce nom. La petite Aile de Glace savait qu'elle ne pourrait pas l'accompagner... A quoi bon que l'un retrouve ses forces au détriment de l'autre ? La petite servante n'avait connu que les plaines gelées de son Royaume. Pour elle, le soleil était froid, éblouissant quand ses rayons se perdaient dans la glace. Si elle savait que l'astre pouvait aussi procurer de la chaleur, elle n'en avait cependant jamais fait l'expérience. La petite servante ne savait même pas pourquoi ce genre de pensée lui venait à l'esprit. Après tout, Mirage avait bien le droit de s'en aller seul. Elle n'avait pas à le suivre partout où il allait. Hermine pourrait toujours veiller sur ses recherches pendant son absence... C'était mieux que rien...

« Je... commença Hermine, tirée de ses pensées. C'est une idée, oui... Après, votre départ ne serait pas définitif... Vous pourrez toujours revenir ici pour continuer vos recherches. Disons que... Que vous ne retournez chez vous que le temps de reprendre des forces. Je ne pense pas que notre Reine soit contre cela. Si elle a besoin de vos recherches, elle comprendra aisément votre besoin de repos. Mais avant d'en arriver là, mieux vaut que vous repreniez un peu de forces ici. Cela vous permettra de terminer certains de vos travaux si vous le désirez, puis de retourner au Royaume de Sable sans trop de difficultés. »

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
Merci à Givros pour le magnifique dessin d'Hermine ! ^^ ( Voir avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Sam 23 Sep - 22:09

Hermine se mit alors à bégayer, comme elle le faisait si souvent lorsqu'elle était dans l'embarras.
Mirage s'en sentit coupable et en fut navré, mais il ne savait comment la calmer. La petite dragonne perdit son regard, et le silence se fit un instant - seulement le temps d'une pensée. Les deux dragons montraient des visages gênés. Finalement, Hermine sembla se ressaisir et parvint même à contrôler son petit défaut d'élocution en parlant un peu plus doucement.

Oui, retourner au royaume lui ferait certainement du bien. Si seulement Mirage pouvait laisser sa cervelle au royaume de glace et envoyer le reste à celui de sable. Quoique sans le contenu de sa précieuse boîte crânienne, il ne pourrait pas retourner dans le désert, de même qu'un cerveau posé sur un bureau sans son corps n'était pas bon à grand chose non plus. Mirage balaya ces pensées futiles d'une courte mimique.

Glaciale n'a pas besoin de moi. En réalité c'est plutôt l'inverse... C'est au royaume de glace que mes recherches sont le plus abordables. Encore heureux qu'elle et moi entretenons une certaine amitié. Elle tient simplement à être au courant des résultats que j'obtiens et que je garde tout ça en secret... De toute façon, Pyrrhia entier serait en péril si mes recherches tombaient entre de mauvaises pattes.

Ça, il pouvait le dire. Les études sur la magie, les recettes, les artefacts magiques... Si tout ce que Mirage avait découvert était sous l'emprise d'un dragon malfaisant, pire encore, d'un animus malfaisant, qui sait ce qu'il adviendrait du continent entier ? Un deuxième "Grand Incendie" ? Ou au moins, quelque chose de tout aussi conséquent...
C'était pourquoi l'érudit était assez sceptique à laisser derrière lui son bureau. Il ne pouvait rentrer avec toutes ces recherches ; Il lui aurait fallu une armée entière pour porter tout son bric-à-brac et ses parchemins. Hélas, d'un autre côté, s'il était mort, il pouvait être encore plus certain que ses découvertes seraient en danger. Y avait-il seulement une personne digne de confiance, dans ce palais rempli de dragons cupides , pour garder ses affaires en sécurité ? Il n'allait tout de même demander à Glaciale de surveiller personnellement ses quartiers ! Elle avait d'autres sujets de préoccupation bien plus importants... Enfin, à ses yeux. Mirage se sentait aussi indisposé à laisser des sbires inconnus garder sa chambre.
Hermine était la seule en qui il avait réellement confiance, et donc la seule qui puisse accomplir cette tâche, mais Mirage se voyait mal le lui demander.
Mais d'après les dires d'Hermine, il n'était pas question de partir tout de suite. Il avait encore le temps d'y réfléchir.

Discutons-en dans mes quartiers. Vous voulez-bien ?

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine

avatar

Messages : 195
Or : 534
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/05/2017

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Hermine
Clan: Aile de Glace
Habitat: Pyrrhia

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 24 Sep - 0:50

Hermine fut surprise en entendant que sa Reine n'avait pas réellement besoin de Mirage. Cependant, elle ne fit pas de commentaire. Glaciale, enfin, la Reine Glaciale devait tout de même trouver son compte dans les recherches de Mirage. Les Ailes de Glace ne donnaient jamais rien de bon cœur. Ils attendaient toujours quelque chose en retour. De plus... Hermine doutait que sa souveraine partage les idéaux de Mirage. Comme beaucoup d'Ailes de Glace, et Hermine aurait pu se classer dans cette catégorie il y a encore peu de temps, elle pourrait sauter à la gorge du premier Aile de Nuit qui lui semblerait gênant. On était encore bien loin du '' Tous les Dragons forment une seule et même famille. ''. Au bout d'un moment, Mirage proposa de retourner à ses appartements, ce à quoi Hermine répondit :

« Je vous suis. » affirma Hermine, en inclinant légèrement la tête.

Le voyage du retour se déroula dans le plus grand silence. L'envie de parler ne manquait pas à Hermine, c'était juste qu'elle ne pouvait pas se le permettre dans la situation présente. En public, elle n'était qu'une domestique du septième cercle. Elle n'avait pas le droit d'adresser la parole à Mirage sans son accord, et encore moins de le regarder dans les yeux. Hermine marchait donc, le regard rivé vers le sol, ne redressant légèrement la tête qu'en de rares moments, pour s'assurer qu'elle ne risquait pas de percuter un objet ou un Dragon. Même si la petite Dragonne connaissait la plupart des couloirs du palais, elle devait tout de même faire attention. Elle se souvenait encore assez bien de ce qui s'était produit la veille. Pas question de replonger dans ce tourbillon de violence et de douleur...

Les deux Dragons finirent par rejoindre les appartements de l'érudit. La première chose qu'Hermine remarqua en entrant fut Harmonie. La petite charognarde était assise en tailleur sur le coussin qu'elle avait utilisé pour dormir. Dos à la porte de son propre fait, elle ignora royalement les Dragons, quand bien même elle les avait entendu entrer quelques secondes auparavant. Hermine ne tarda pas à comprendre le problème. Elle n'avait pas réveillée sa petite créature et ne l'avait pas emmenée avec elle, comme à l'accoutumée ! Harmonie devait lui en vouloir, à présent !

Hermine se rapprocha de sa petite charognarde et lui donna un tout petit coup de museau. Harmonie ne répondit pas à sa sollicitation, se contenta de croiser les bras et de tourner la tête sur un côté, moyen qu'elle avait trouvé pour ne pas voir sa Dragonne. La petite servante poussa un petit soupir, et attrapa délicatement sa charognarde. Celle-ci se débattit comme elle le put, n'hésitant pas à pousser des couinements mécontents, ce qui obligea Hermine à la déposer sur son épaule au lieu de son dos comme elle l'avait décidé quelques instants auparavant.

Quand bien même Harmonie était installée sur l'épaule de sa Dragonne, cela ne l'empêcha pas de continuer de faire la tête. Hermine poussa un petit soupir, et se tourna vers Mirage, un sourire désolé inscrit sur son museau :

« Harmonie déteste rester toute seule. Elle a peur que je l'abandonne au milieu de tous les autres Dragons, je présume. Elle ne boudera pas longtemps, je pense. Elle a beau être petite, elle a un sacré caractère. » avoua la Dragonne, avant d'émettre un petit rire.

Hermine aurait voulu être comme Harmonie. Elle aurait voulu avoir son caractère, son courage, sa détermination. Mais la petite Aile de Glace n'avait rien eu de tout cela. Elle n'avait reçu qu'une immense empathie. Une trop grande empathie. Couplé à sa douceur, la petite servante avait écopé du pire mélange qui soit une Aile de Glace. A croire que la petite Dragonne ne s'accepterait jamais telle qu'elle était...

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
Merci à Givros pour le magnifique dessin d'Hermine ! ^^ ( Voir avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 24 Sep - 1:41

Mirage poussa la porte, faisant grâce à Hermine d'entrer la première, comme il le faisait toujours. En voyant Harmonie, il se rappela justement qu'elle était là et se fit une sueur froide en réalisant qu'il l'avait oublié. La petite charognarde semblait plutôt contrariée qu'on l'aie laissée ici toute seule... Ce qui était tout à fait compréhensible. Tandis que Mirage fermait la porte derrière eux, Hermine s'était directement dirigée à la rencontre de sa minuscule amie bipède.
Les petits couinements mêlés aux débattements de la petite charognarde valurent un sourire amusé de la part de l'aile de Sable.

Ça se comprend... Un palais qui grouille de prédateurs qui pourrait la croquer toute crue à n'importe quel moment... Il vaut mieux ne pas rester seule si l'ont veut y être en sécurité.

L'érudit se gratta la tête. Il réfléchissait déjà aux préparatifs de son départ. Après tout, il ne partait que pour deux semaines.. Et pourtant, il avait l'impression qu'il s'en allait pour des années.
Qu'allait-il faire une fois de retour chez lui ? Revoir sa famille ? Ses amis ? En avait-il seulement, au Royaume de Sable. Mis à part Six-Griffes et Épine, Autruche et quelques anciens du repaire du Scorpion... Il avait l'impression de mieux connaître les Ailes de Pluie que les dragons son propre can.
Le drago. Rejoignit son bureau et s'assit.

Je pense que je vais rester ici deux ou trois jours, le temps de faire quelques bagages... Je vais écouter votre conseil Hermine.
J'ai confiance en vous... Et je sais que vous êtes dotée d'une grande compassion - ne la perdez jamais. J'imagine que vous avez raison. Je ne suis même pas sûr d'être capable de voler jusqu'à mon royaume... Il faut que je rentre chez moi avant de tomber malade. Merci.. De m'ouvrir un peu les yeux. En un sens, vous me sauvez la vie, finalement...

Il passa une nouvelle fois sa pattele long de sa crête. Il n'avait pas l'habitude des beaux discours. Il avait beaucoup de mal à s'exprimer lorsqu'il voulait simplement montrer sa gratitude, ou dire ce qu'il ressentait. Il ne savait jamais comment s'y prendre correctement.

...Je pense m'absenter pour les deux semaines qui vienne. Le temps que chacun de nous se rétablisse... Et je reviendrai à la prochaine demi-lune. L'ennui, c'est que je ne peux pas emporter tout...il désigna d'un mouvement de patte la totalité le pièce. ...Tout ça. Il faudra quelqu'un pour y veiller tant que je ne serais pas là.
J'imagine que vous voyez où je veux en venir..?

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine

avatar

Messages : 195
Or : 534
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/05/2017

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Hermine
Clan: Aile de Glace
Habitat: Pyrrhia

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 24 Sep - 12:34

Hermine ne pouvait que donner raison à Mirage. Quand bien même personne ne venait en temps normal dans les appartements de l'Aile de Sable, ce n'était pas une raison pour y laisser seule Harmonie. Si quelqu'un y rentrait pour une raison ou une autre, personne ne serait là pour défendre la petite charognarde. La servante tendit l'une de ses griffes à sa petite créature. Cette dernière l'ignora à nouveau, trop occupée à mastiquer un morceau de viande qu'elle avait gardé en réserve. Hermine n'insista pas. Elle tenterait une nouvelle approche plus tard. Harmonie finirait bien par lui accorder un peu d'attention.

La petite servante fut sincèrement touchée par la confiance que lui accordait Mirage. Ce n'était pas dans ses habitudes de dire ce qu'il avait sur le cœur. Hermine avait bien conscience de la rareté de ces moments, aussi, elle ne leur donnait que d'avantage de valeur. La petite Aile de Glace ne voulait que le bien-être de son ami, quand bien même cela devait les séparer. Hermine était réellement attristée à cette idée, mais si cela permettait à l'Aile de Sable de survivre, elle ne pouvait que s'y conformer, surtout que c'était son idée, à la base. En attendant son départ, la petite servante pourrait toujours s'occuper un peu de lui pendant les quelques prochains jours, histoire d'être sûre qu'il ait assez de forces pour retourner au Royaume de Sable sans difficultés.

« Mirage, nous sommes amis. Je veillerai toujours sur vous d'une manière ou d'une autre. Après tout, n'est-ce pas l'une des missions d'une amie ? Prenez bien soin de vous au Royaume de Sable, c'est la meilleure manière que vous aurez de me remercier. Hermine marqua une pause, puis reprit. Mais je vous en supplie, n'oubliez pas de me donner de vos nouvelles. Je veux être sûre que votre arrivée au Royaume de Sable se soit passée sans encombres. »

Si Hermine était rassurée d'apprendre que Mirage avait décidé de l'écouter, une autre crainte lui tenaillait le cœur. Celle que Mirage n'arrive jamais à destination. Mais il y avait autre chose derrière cette première crainte. La petite servante avait peur que Mirage ne l'oublie. C'était une autre de ses peurs irraisonnées. Certes, son ami ne partirait que deux semaines, mais la petite servante avait l'impression que cela serait une éternité. Pas de doute, elle aurait du mal à supporter son absence. A cette simple idée, son cœur se serrait déjà. Hermine tâcha de garder son calme, espérant ainsi calmer son anxiété. Mirage devait partir. Il en allait de sa santé. Après tout, deux semaines, ce n'était pas si long... Hermine trouverait quelque chose pour s'occuper l'esprit. Avec un peu de chance, Mirage accepterait de lui donner de ses nouvelles. Entretenir une correspondance calmerait les craintes de la petite Aile de Glace à n'en pas douter.

Quand Mirage désigna ce qui se trouvait dans la pièce, Hermine suivit son geste. En effet, la pièce regorgeait de parchemins et de tout un tas d'autres choses. Impossible de tout emporter, il y avait là plusieurs années de travail. La petite Aile de Glace reporta son attention sur l'autre Dragon. Mirage allait devoir trouver quelqu'un pour veiller sur ses précieuses recherches. Mais qui ? C'est alors qu'une petite idée fit son chemin dans l'esprit de la Dragonne. Elle leva les yeux vers l'Aile de Sable, de bredouilla :

« Non... Ne... Ne me dites pas que... Que... Que... Hermine secoua la tête, espérant ainsi chasser ses bégaiements. Vous pensez à... A moi ? »

Hermine savait bien que Mirage lui faisait confiance, et elle en faisait tout autant. Mais au point de lui confier la garde de ses recherches... La petite Aile de Glace ne pensait pas qu'il comptait à ce point sur elle ! La surprise était telle que la servante fut obligée de s'asseoir. Elle posa quelques instants l'une de ses pattes sur ses disgracieuses écailles, et demanda, toujours sous le coup de la surprise :

« Vous... Vous êtes sûr ? La petite Dragonne secoua la tête, et se redressa du mieux possible, tâchant d'oublier la douleur de ses pattes. Évidemment que j'accepte ! Se serait un grand honneur ! Je... Je ferais de mon mieux ! » affirma Hermine, dont les oreilles s'étaient redressées en un instant.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
Merci à Givros pour le magnifique dessin d'Hermine ! ^^ ( Voir avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 24 Sep - 15:22

Mirage rit, - pour une fois ; c'était rare ! - amusé par la surprise de la petite Aile de Glace. C'était mieux ainsi : Elle logeait chez lui, et lui, au royaume de sable. Et quand il se sentirait ragaillardi, Mirage retournerait au palais. Deux semaines... Une petite voix dans sa tête lui disait "deux semaines, ce n'est pas si long, tu peux bien décrocher tes éprouvettes quelques jours, non ?" tandis qu'une autre répliquait : "Deux semaines, c'est énorme. Chaque jour, chaque heure, chaque seconde compte pour Pyrrhia. Il n'y a pas de temps à perdre !" Ainsi conscience et raison se chamaillaient dans son esprit. L'aile de sable s'assit à son tour.

J'aurais préféré vous épargner cette tâche, mais je crains de pas avoir d'autre alternative. Je ne peux pas laisser n'importe qui toucher à mes affaires et une servante serait idéale pour garder mes appartements. C'est plus discret. Logez chez moi jusqu'à mon retour et ensuite, nous pourrons chacun reprendre nos travaux. Merci beaucoup.

Dit Mirage en inclinant la tête pour accompagner sa dernière phrase.
Correspondre par lettres ? Pourquoi pas, si Hermine y tenait. Mirage avait bien peur de ne pas avoir grand chose à dire mais, ce serait un moyen pour eux de rester en contact. Quoique, l'Aile de Sable était du genre à être poursuivi par les péripéties. Il lui arriverait probablement une ou deux bricoles une fois qu'il serait de retour au désert.

Oui, bien sûr ! Nous pourrions nous envoyer régulièrement quelques lettres ! Je n'y manquerai pas, c'est promis. J'envoie généralement mes lettres dans des écrins, vous ne les râterez pas. Je les ferai parvenir à cette adresse.

Plus il y pensait, plus il avait hâte finalement. Il se voyait déjà plonger ses pattes dans le sable brûlant, le laisser polir ses écailles, et se poster sur une corniche pour profiter du soleil rougeoyant au soir. Bouturer des cactus. (il avait un certain talent pour la jardinerie.)
Toujours fatigué mais enjoué, Mirage étira ses ailes dans petit bruit de claquement venant de ses os. Il n'avait pas volé depuis très longtemps, ou très peu, et ses membres s'engourdissait. Clairement, il avait besoin d'un peu d'exercice.
Il s'ébroua ensuite et reprit en arrangeant sa voilure contre son corps :

Allons. Je ne vais pas vous retenir plus longtemps, sauf si vous voulez rester. Je vous en prie, rentrez voir votre famille et reposez-vous, vous aussi. Nous sommes dans le même cas : en cruel manque de repos...

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine

avatar

Messages : 195
Or : 534
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/05/2017

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Hermine
Clan: Aile de Glace
Habitat: Pyrrhia

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 24 Sep - 20:55

Le rire de Mirage résonna comme une douce mélodie aux oreilles d'Hermine. Si la petite Aile de Glace eut du mal à saisir la raison de cet amusement, une chose était sûre, cela faisait fort longtemps qu'elle n'avait pas entendu son ami rire. D'ailleurs, c'était peut-être même la première fois, Hermine n'ayant aucun souvenir d'avoir entendu Mirage s'esclaffer de la sorte.

« Oh, ne vous inquiétez pas. Cela ne me dérange pas absolument pas de veiller sur vos précieux travaux. Je suis même flattée de la confiance que vous placez en moi. Vos  travaux seront sous bonne garde, ayez-en la certitude. » déclara Hermine, avec un sourire sincère.

La petite Aile de Glace fut rassurée en entendant que son ami était d'accord pour correspondre avec elle. Garder un lien avec le seul véritable ami qu'elle avait... Cela lui tenait réellement à cœur. Elle avait hâte de se mettre à l'ouvrage, quand bien même la Dragonne était plus habituée aux poèmes qu'aux lettres, n'ayant personne à qui les envoyer.

« J'attendrai vos lettres avec impatience ! affirma Hermine. Même si vous n'avez rien de particulier à écrire, ce n'est rien. Vous savoir en bonne santé sera suffisant à mon bonheur. » assura la petite Aile de Glace, en inclinant délicatement la tête.

Hermine frémit légèrement en entendant le bruit produit par certains des os de son ami. Décidément, il avait grand besoin de se remettre en forme. La petite Aile de Glace espérait que son petit séjour dans son Royaume natal lui ferait du bien et qu'il n'essayerait pas de travaillait là-bas. Après tout, cela ne servait à rien d'arrêter les recherches ici si c'était pour les reprendre ailleurs au lieu de se reposer.

Pour le reste, Mirage avait raison. La servante ne pouvait pas rester ici indéfiniment. Il fallait qu'elle rentre chez elle, ne serais-ce que pour prévenir sa famille de son nouvel emploi ainsi que pour prendre quelques affaires, histoire d'avoir de quoi faire quand elle serait chez Mirage. Hermine retint un petit soupir. La petite Dragonne finit par dire :

« … Soit, vous avez raison. Je vais retourner chez moi et essayer de me reposer un peu. C'est sûrement la meilleure chose à faire, en l'état actuel des choses... »

Hermine vérifia qu'Harmonie était toujours avec elle. Voyant que c'était le cas, si ce n'est que sa petite charognarde avait décidé d'aller s'installer sur sa selle, la petite Aile de Glace se dirigea vers la porte. Posant une patte droite sur la poignée, Hermine adressa un petit signe de la gauche pour saluer Mirage. Ensuite, la Dragonne sortit, prenant le soin de bien refermer la porte derrière elle.

La petite Aile de Glace fit plusieurs pas, évitant de songer à la douleur qui commençait réellement à se réveiller. Hermine se demandait si elle pourrait réussir à s'envoler et à se poser avec des blessures de la sorte. Elle craignait que la pression qu'elle ferait sur ses pattes à ces moments précis ne soit trop importante. La petite Aile de Glace poussa un petit soupir. Elle ne serait pas plus avancée que cela si elle s'écrasait. Mieux valait qu'elle se rende à la bibliothèque. Sa mère devait encore y être à cette heure-ci.

Hermine traversa plusieurs couloirs. Elle connaissait le chemin par cœur, tant et si bien qu'elle n'avait même plus besoin d'y penser pour se rendre dans sur le lieu de travail de sa mère. En arrivant, la petite Aile de Glace remarqua que la porte était légèrement entrouverte. La servante se permit de jeter un coup d’œil à l'intérieur avant d'entrer. Sa mère n'était pas derrière son bureau. Sûrement devait-elle être dans la réserve. La petite Dragonne entra donc, faisant en sorte de faire le moins de bruit possible. Mieux valait ne pas déranger les Dragons venus lire ici.

La petite Aile de Glace se rapprocha de la porte se trouvant derrière le bureau de sa mère. Là, la servante poussant délicatement la porte, prenant le soin de ne pas la faire grincer. Aurore était bien là, rangeant un ouvrage abîmé parmi d'autres dans l'idée de le remettre en état par la suite. Hermine entra donc, refermant la porte derrière elle.

« Cet endroit est réservé au personnel. commença Aurore, les yeux rivés sur les livres qu'elle allait devoir réparer. Je vous prie de retourner dans la bibliothèque.
- Maman... C'est moi... bredouilla Hermine.
- Hermine ?! » s'exclama l'autre Dragonne.

Aurore se retourna d'un coup. En voyant que sa fille se trouvait bien là, devant elle, la Dragonne porta ses pattes à son museau, étouffant un petit cri. Hermine n'osa pas bouger. Les ailes serrées contre les flancs, la petite Aile de Glace regardait ses griffes. Quelle ne fut pas sa surprise quand sa mère se précipita vers elle, l'enveloppant en partie dans ses ailes.

« Ma petite ! Mais où étais-tu passée ?! Je t'ai cherchée partout hier ! Tu n'étais pas dans le dortoir, personne ne t'avais vue ! Par nos ancêtres ! Qu'est-ce qui est arrivé à tes pattes ?! »

La bibliothécaire prit délicatement l'une des pattes de sa fille, l'observant de plus près. Il ne lui fallut pas longtemps pour se faire une idée de ce qui s'était passé. Aurore reposa la patte de sa fille, posant l'une des siennes sur la joue de son enfant. Hermine la laissa faire, sentant les larmes lui monter aux yeux. Aurore caressa les écailles de sa fille, faisant glisser sa patte derrière sa nuque pour attirer sa petite contre elle, la protégeant entièrement dans ses ailes.

« Chut... Ne pleure pas... Tout ira bien... Je suis là maintenant... Ma pauvre petite... Ma petite souris de bibliothèque... Qui est le malotru qui t'as fais du mal ? Qui ?
- Maman... Je... Je te raconterai tout... Tout... Mais... Mais pas ici... Je veux rentrer chez nous...
- Bien sûr... Je comprends. assura Aurore, en essuyant une larme qui coulait sur l'une des joues de sa fille. Où étais-tu passée ? J'étais folle d’inquiétude... Rassure-moi, tu n'es pas restée toute seule dehors ?
- Je... Un ami... Un ami m'a accueilli... Mirage a prit soin de moi... Je... Il... Il n'a... Rien demandé en échange... Il m'a aidé... Il m'a aidé... » répéta Hermine.

Hermine se laissa aller aux larmes. Aurore serra d'avantage ses ailes contre sa fille, la protégeant du mieux qu'elle pouvait. La protégeant comme elle aurait tant voulu le faire au moment où sa petite avait été blessée. Qu'importe les conséquences qui en auraient découlé. Aurore était prête à tout pour la survie de ses enfants. Jamais elle ne laisserait quelqu'un leur faire du mal. Jamais.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
Merci à Givros pour le magnifique dessin d'Hermine ! ^^ ( Voir avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 1 Oct - 1:00

Éternellement galant, Mirage prit bien soin de tenir la porte à Hermine, lui adressant au passage un dernier  sourire et un signe de tête avant qu'ils ne se séparent pour de bon.
Il resta un instant à contempler sa chambre en bazar, silence flottant dans l'air de la pièce. La lumière des lanternes faisait osciller les ombres le long des murs de glace bleutés. Mirage s'approcha de la cage d'une des lampes qui s'était éteinte. il y cracha avec précaution une petite étincelle. la mèche crépita et flamba instantanément. L'Aile de Sable laissa la chaleur qu'elle dégageait lui réchauffer les paupières, fixant sans cligner la lumière dansante. En plissant les yeux, il pouvait vaguement imaginer un coucher de soleil au dessus des dunes de sa terre natale. L'image aurait était idéale si la flamme avait été plus rouge encore.
L'érudit sentit tous les muscles de son corps s'engourdir. Il devait entrer dans un cycle de sommeil. Mieux valait pour lui de saisir cette occasion tant qu'elle se présentait, un sommeil lourd s'annonçait. Il aurait voulu réfléchir à ce qu'il souhaitait emmener pour le voyage... Il aurait tout le temps de faire ça le lendemain...
Mirage ouvrit les yeux et ferma la cage de la lanterne. Le choc thermique lui fit drôle ; Il s'était laissé brûlé le visage et la seconde d'après retrouvait l'étreinte glacée du royaume de glace. Pendant un instant il était parvenu à s'échapper à un millier de lieues de là, là où poussaient les cactus fleuris, où la nuit les regards se perdaient au travers de milliers de nuages d'étoiles, et ou le sable était doux comme de la poudre d'or.
Absolument rien à voir avec les plaines immaculées et les horizons brisés par des montagnes grises où résonnaient les échos de lassitude du vent qui miaulait.
Mirage se rendit à sa couche. Même ces quelques pas, il les faisait presque en titubant.
Il s'y allongea lourdement, nichant son museau sous son aile gauche, ramenant sa queue vers ses pattes avant. Il se recroquevilla et se blottit dans les amas de fourrure qui l'entouraient, ajustant sa position en roulant des épaules, remuant les orteils à la façon d'un dragonnet dans un nid. A son tour, la nuit l'enveloppa dans ses grandes ailes noires et, pour une fois, son esprit ne se débattit même pas et se laissa manipuler par le sommeil.

La nuit de Mirage fut longue, mais peuplée de rêve tout à fait étranges, symboles de ses appréhensions.

L'érudit venait de rentrer de ses deux semaines de vacances. Il était de retour au palais de glace sous un grand ciel bleu foncé où le soleil brillait bizarrement. Le froid était agressif. Les dragons aussi. Mirage savait qu'il s'était produit quelque chose en son absence, mais il ne savait pas quoi. Il le savait car tous les ailes de glace qui flânaient dans les couloirs le fusillaient du regard lorsqu'il passait. Personne ne parlait, pas même entre eux et encore moins à lui, et il ne comprenait pas. Parfois, deux ou trois nobles s'échangeaient des messes-basses sans le quitter du regard. Très mal à l'aise, Mirage souhaita regagner ses quartiers au plus vite pour s'isoler. Il devait y trouver Hermine. Elle était la seule qui soit bienveillante.
Il toqua à sa propre porte. La dragonne ouvrit mais, au lieu de le laisser entrer, elle s'esquiva dehors et s'apprêta à partir sans même lui dire bonjour.
Intrigué et inquiet, Mirage la reteint.

« – Hermine ? Qu'est-ce qui se passe..?
...
Il s'est passé quelque chose ? Pourquoi tout le monde me regarde de cette façon ? Pourquoi plus personne ne parle..?
...
Je vous en prie Hermine... J'ai fait quelque chose de mal ?
Vous savez depuis combien de temps vous êtes parti, n'est-ce pas ?
Deux semaines...
Vous voulez dire deux mois... Mirage, cela fait deux mois qu'on ne vous a pas revu... Avez-vous seulement pensé à vos recherches..?! Pyrrhia est en grand danger... Et ce n'est pas comme ça que vous le sauverez. Vous avez perdu beaucoup trop de temps dans le désert, ça suffit. Il faut vous reprendre en mains et vous remettre au travail ! »

La sévérité de la petite Aile de Glace étonna Mirage. Cela ne lui ressemblait pas du tout de réagir comme ça. Elle n'était jamais aussi crue et n'employait jamais d'impératif ; jamais elle ne se permettrait de juger l'érudit. Tout de suite, il sut qu'elle lui cachait quelque chose. Il s'inquiéta et son instinct lui dicta de rentrer dans ses quartiers.
C'est là qu'il comprit ce qui s'était produit en son absence.
La chambre était retournée, méconnaissable. Pour une raison, la fenêtre était barricadée à la va-vite et la lumière était filtrée par les lattes de bois, rayant le sol et les murs. Le saccage qui régnait dans la pièce était sauvage. tous les meubles étaient renversés, le sols était couvert de débris de toutes nature ; des fioles explosées, des parchemins déroulés, des tâches de liquide sale qui avaient séché... Le tout perdu sous des congères entières de poussière semblables à de la cendre dont on voyait la multitude de particules flotter lentement dans les rais de lumière qui traversaient encore la fenêtre. Silence pesant.
Après inspection, Mirage se retourna vers Hermine parce qu'elle s'était soudainement mise à sangloter.

« – Hermine..?»

La petite Aile de Glace plaquait ses pattes contre ses yeux. Les bandages commençait à se détacher et l'Aile de Sable remarqua qu'il bleuissaient à vue d'oeil. L'Aile de Sable s'avança à pas pressés auprès d'elle pour l'aider, mais elle le repoussa.

« – Non..! Ne me touchez pas..! Ne m'appro...Ne m'approchez pas..»

Elle s'enfuit hors de la pièce, repoussant brusquement la porte qui rebondit sur le loquet et resta entrouverte.
Mirage resta un moment debout, sans savoir que faire. Il n'osait pas la suivre, il ne savait pas par ou commencer, ni même que commencer.
Soudain, un bruissement attira son attention. Cela venait d'un amas de poussière cendreuse. De petits tas de poudre grise dévalèrent le long des pentes des congères comme une dune qui s'effondre. Mirage distingua alors le relief d'une aile maigre remuer sous la masse. Deux grands yeux oranges s'allumèrent, pupille de feu solaire dans la pénombre.

« – ...Phoenix...»

Gargouilla la voix sinistre et rugueuse du dragon à l'agonie. Ou d'une dragonne..? A ce stade, il lui était impossible de savoir de quelle genre il ou elle appartenait.
Mirage resta pétrifié. Il cligna des yeux. Sa chambre était soudainement devenue vide. Il n'y avait plus rien que de grandes parois bleues dans lesquelles d'épais anneaux de métal étaient solidement encrés. Les parois de glace étaient éventrés par de nombreux coup de griffes et de queue. L'Aile de Sable leva la tête, et s'aperçut alors qu'il n'était non plus dans ses quartiers, mais dans la cellule-même qui avait abrité le Souffle-Mort.
C'était la nuit. de la bouche d'aération, Mirage discernait quelques étoiles, mais pas de lunes. Tout était obscur, pourtant, une sorte de lumière bleue semblaient émaner des des murs.
Mirage s'approcha d'une des parois. C'était de la glace, mais on y voyait à travers comme si cela avait été de la gelée. un horizon solide, couleur océan semblait s'étendre à l'infini au delà de l'écran cristallin. Au loin, une sorte de voile de matière éthéré prit forme. Elle s'étira en hauteur, semblant s'approcher. Elle était comme aplatie, amaigrie, mais avait pourtant la forme d'un dragon. Elle se distinguait de mieux en mieux et au fur et mesure qu'elle avançait, devenait de plus en plus grande, et de plus en plus menaçante. L'Aile de Sable fit un pas en arrière. Le fantôme n'avait pas de visage. Il n'était pas seul. Une autre volute pâle semblable à un dragonnet se tenait à côté de de l'adulte.
Mirage retint un cris et recula davantage. Lui, en revanche, avait un visage... défiguré, figé dans une expression d'horreur.
Sa tête et son corps étaient mutilés, il lui manquait une patte avant.
Le dragon voulut tourner la tête pour éviter de se donner à ce spectacle terrifiant, mais il se trouva cerné par des dizaines d'autres fantômes dans les murs. Leur lumière s'intensifia, s'intensifia tant que l'espace d'une seconde tout devint blanc... Puis noir.

Enfin, Mirage se trouva dans son sable natal. Il y était allongé, même plongé dedans, se réchauffant à l'or du soleil. Son demi-frère était là, puis lui tournait les talons. C'est alors que Mirage sentit quelque chose de dur sous ses pattes, dans le sable. Il remonta l'objet et le lâcha dans la surprise. C'était le crâne d'un dragonnet. Celui de son frère qui s'en était allé il y a quelques secondes.

Après cela, Tout devint à nouveau noir, noir jusqu'au matin.
L'érudit se leva difficilement : il avait la tête bien lourde.
Les souvenirs de ses rêves lui revinrent peu à peu qu'il faisait sa routine matinale. Il n'avait plus peur, mais se demandait simplement ce qu'ils pouvaient bien signifier. Tout en ruminant, il commençait à rassembler ses affaire. Il essayait de n'embarquer que le nécessaire, mais à ses yeux, tout lui semblait nécessaire. Difficile de laisser derrière lui tout ça, et pourtant, moins il en emportait, mieux c'était. il fallait qu'il sorte de son contexte de travail permanent et qu'ils prennent quelques vacances avant de finir congelé et mort de faim et de fatigue dans un royaume qui n'était même pas le sien.
Il passa sa journée à courir dans le palais pour prévenir les concernés qu'il allait prendre congé, en particulier la reine. Cette dernière se montra réceptive. L'érudit crut percevoir une once de compassion dans son regard, mais c'était peut-être son enthousiasme qui lui faisait voir le bien partout.
Sa seconde nuit s'écoula sans trouble cette fois. Il dormit comme un dragonnet mordant sa queue et se réveilla à l'aube rose.

Il était fin prêt. Il avait réussit à rassembler ses affaires dans un simple sac en cuir. Des parchemins importants, des carnets et sa plume. Et quelques outils de science. Et des lectures. Et...
Enfin, il avait à peu près tout ce dont il avait besoin. Il n'attendait plus qu'Hermine, qu'il n'avait pas vu le jour passé. Il devait lui confier les clés de ses appartements avant de partir, et souhaitait lui dire au revoir personnellement.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine

avatar

Messages : 195
Or : 534
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/05/2017

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Hermine
Clan: Aile de Glace
Habitat: Pyrrhia

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Dim 1 Oct - 17:43

La nuit devait bien être tombée depuis une heure, quand Aurore et Hermine revinrent chez elle. Si le chemin pour retourner à leur foyer n'était pas des plus longs, le fait que la plus jeune Aile de Glace soit blessée n'arrangeait pas sa vitesse de vol. La douleur était vive à cause de l'effort fournit par la jeune Dragonne, et rien ne semblait pouvoir l'apaiser. Si les plaies ne s'étaient pas rouvertes pendant son décollage, les nerfs lésés et les muscles affaiblis n'avaient sûrement pas appréciés le fait d'être mit à rude épreuve. La petite Dragonne doutait de pouvoir se poser correctement, quand cela serait nécessaire. Heureusement que sa mère veillait sur elle, quitte à ralentir énormément pour s'assurer que rien ne pouvait lui arrivait. Il y avait aussi une autre raison à leur retard. Parfois, Hermine était obligée de faire des pauses, pendant lesquelles elle faisait du surplace. Elle n'avait pas le choix. C'était le seul moyen qu'elle avait pour attendre que la douleur s'apaise un minima. Ce n'était qu'une fois cela fait que la petite servante pouvait se permettre de repartir.

Lors de l'atterrissage, Hermine dut demander de l'aide à sa mère, craignant de s'écraser. Ainsi, pour une manœuvre aérienne qui ne durait en général que quelques instants, les deux Dragonnes mirent bien plusieurs minutes. Heureusement que les Dragons des alentours étaient déjà chez eux. De ce fait, il n'y avait personne pour voir ou rapporter les déboires des deux Ailes de Glace aux écailles roses.

Une fois à l'intérieur, Aurore entreprit de préparer un calmant à sa fille. Si elle n'avait pas de grandes connaissances en médecine, elle connaissait tout de même quelques remèdes. Ceux que les mères se transmettaient de génération en génération pour apaiser certains des maux de leurs petits. Ce n'était pas grand chose, certes, mais c'était toujours mieux que rien.

Pendant que sa mère préparait une sorte de breuvage, Hermine était absorbée par la contemplation de ses pattes. Elle n'arrivait pas à en détacher le regard. La douleur ne s'apaisait pas réellement, mais elle n'était plus aussi gênante qu'au début. A croire que la petite Aile de Glace était en train de s'y faire.


Voyant le trouble de sa Dragonne, Harmonie poussa un petit couinement. Assise sur la table de pierre, en face d'Hermine, la petite charognarde tendit l'une de ses petites pattes, la posant sur l'une des griffes de l'Aile de Glace. Hermine sortit de sa contemplation, remarquant l'attitude de sa petite créature. Ainsi, Harmonie avait arrêté de lui faire la tête. La petite servante poussa un semblant de soupir, tendant le cou vers Harmonie. Cette dernière retira sa patte de sa griffe, préférant caresser le bout du museau de sa Dragonne, tout en poussant des petits gazouillements.


Aurore se retourna vers sa famille, et esquissa un petit sourire en voyant la scène qui se déroulait là. Si au départ la bibliothécaire avait été sceptique quant au fait que sa fille adopte cette charognarde, elle ne pouvait pas nier que cela avait aidé Hermine à se sentir du mieux. Du moins, c'est ce qu'Aurore pensait. Avant que sa fille ne ramène Harmonie ici, elle était encore plus renfermée qu'à présent. Beaucoup plus maladroite aussi pour ce qui était d'entretenir des liens avec d'autres Dragons. A présent, Hermine vivait grâce et pour Harmonie. Elle ne survivait plus. C'était déjà un grand changement.

« Excuse-moi de te déranger Harmonie, mais ta maîtresse doit prendre son remède. déclara Aurore, en s'adressant à la petite charognarde comme le faisait en général sa fille.
- Tu parles à Harmonie, maintenant ? s'enquit Hermine, sur un ton amusé.
- Je ne vois pas où est le problème. » répliqua l'autre Dragonne, sur le même ton.

Hermine émit un petit rire, adressant un regard complice à l'attention de sa charognarde. Harmonie poussa un petit piaillement heureux avant d'entreprendre de grimper le long de la patte droite de sa Dragonne, afin de lui permettre d'attraper le gobelet avec la patte qu'elle préférait. La petite Aile de Glace attendit que sa petite créature soit confortablement installée avant d'attraper le récipient. Elle le porta à son museau, avant d'écarter un peu la tête, trouvant l'odeur du breuvage trop forte pour son odorat.

« Ne fais pas la difficile, ma petite. commença Aurore, sur un ton faussement autoritaire. Cette boisson t'aidera à oublier la douleur et à trouver plus facilement le sommeil. Tu en as réellement besoin. termina la Dragonne, sur un ton beaucoup plus doux.
- Je sais, je sais... Tu as raison, comme toujours. » avoua Hermine, en bougeant légèrement le gobelet afin de mieux observer son contenu.

Finalement, la petite Dragonne porta le gobelet à sa gueule, buvant son contenu d'une traite. Le liquide froid descendit le long de sa gorge, laissant tout de même un fort goût à la fois âcre et amer sur la langue de la servante. Hermine reposa rapidement le gobelet sur la table, retenant à grand peine une grimace. Comment cela pouvait-il être possible que des plantes aient un tel goût ?! Bon... D'un autre côté, si cela l'aidait à se reposer, la petite Dragonne  ne pouvait en être heureuse, mais si à l'avenir elle pouvait se passer de ce breuvage, elle le ferait volontiers !

« Cette mixture fonctionne mieux quand on a le ventre plein, paraît-il... commença Aurore, tout en prenant dans l'une de ses pattes une pierre de la taille d'un poing, révélant ainsi un petit creux formé à même le sol. Heureusement que nous avons quelques réserves. termina la Dragonne tout en se saisissant de deux ou trois lanières de viandes.
- Je n'ai pas besoin d'autant de nourriture... répliqua Hermine.
- Quand un corps est blessé, il lui faut de l'énergie pour qu'il puisse s'en remettre. Si cette énergie peut être puisée dans le sommeil, elle vient aussi de la nourriture. Manger te fera le plus grand bien et permettra en plus au remède d'être plus efficace. Que demander de plus ? »

Hermine n'osa pas répliquer, laissant sa mère déposer devant elle les quelques morceaux de viande qu'elle tenait. Après quelques instants, la petite Dragonne finit par tendre la patte vers l'une des lanières de viande, la portant ensuite à sa gueule. La servante prit le temps de mâcher convenablement. Elle savait très bien que si elle prenait le temps de manger, sa faim s'arrêterait plus rapidement.

Tout en gardant un œil sur sa fille, Aurore tapotait délicatement la table de pierre du bout des griffes. Elle préférait attendre un peu avant de poser quelques questions à sa fille. Après tout, vu ce qui s'était produit, Aurore pouvait tout à fait comprendre que sa fille soit peu loquace au sujet de ce qui s'était produit ces derniers jours...

« Maman ? Il y a un problème ? s'enquit Hermine, après avoir terminée le deuxième morceau de viande.
- Nous en parlerons plus tard. déclara Aurore. Dis-moi juste... Ce Mirage... Enfin... C'est bien lui qui s'est occupé de toi ? »

Hermine se contenta de hocher la tête, entamant le dernier morceau de viande. Tout en mastiquant, la petite Dragonne réfléchissait à la meilleure manière d'expliquer tout ce qui s'était passé à sa mère. Elle avait bien comprit que sa mère voulait tout savoir et pas uniquement ce que Mirage avait fait pour elle... Après tout, Hermine lui avait promit de tout lui dire une fois qu'elles seraient rentrées chez elles. Il était temps que la petite servante tienne parole...

C'est ainsi qu'Hermine raconta tout ce dont elle se souvenait. Cela ne fut pas sans crises de larmes, ou sans silence pesant, mais la petite Dragonne y parvint. Tout raconter fut beaucoup plus simple que ce qu'elle avait imaginé. Sa mère avait écouté son récit sans broncher, mais Hermine avait bien remarqué ses yeux brillants quand Aurore l'avait prise contre elle pour apaiser ses crises de larmes... Et malheureusement, Hermine n'avait rien pu faire pour apaiser la douleur ressentie par sa mère...

Après la conversation, Harfang était rentré. Hermine et Aurore avaient décidé d'un commun accord de lui cacher la vérité pour l'instant, expliquant que la plus jeune s'était blessée pendant son service. Harfang n'avait pas cherché à en savoir plus. Épuise par sa journée de travail, il était partit se coucher peu de temps après son retour et Hermine n'avait pas tardé à faire de même.

Si le sommeil de la Dragonne fut profond et sans rêves, la nuit fut bien trop courte. Cela força Hermine à dormir une partie de la journée. Heureusement qu'elle ne travaillait plus sous la direction de Brume. Hermine doutait sincèrement d'avoir pu faire quoique se soit aujourd'hui. Si la douleur s'était plus ou moins apaisée, la petite Dragonne avait encore du mal à se remettre des récents évènements, et sa nuit blanche de la dernière fois n'avait pas contribué à sa remise en forme.

Ainsi, Hermine ne se réveilla définitivement qu'en début d'après-midi. Si la fatigue s'était plus ou moins dissipée, la petite Aile de Glace n'était pas encore assez remise pour quitter son foyer. Le seul moyen qu'elle trouva pour se rendre utile fut de ranger les différentes pièces composant leur modeste logis. Sa mère aurait toujours cela en moins à faire en rentrant chez elle après sa journée de travail, ainsi.

Le soir-même, Hermine s'occupa des quelques affaires qu'elle comptait emmener chez Mirage. Ce n'était pas grand chose, juste quelques parchemins et un peu d'encre, mais cela lui suffirait pour passer le temps quand elle serait chez l'érudit pendant son absence. Au pire des cas, la petite servante pourrait toujours emprunter quelques livres à son ami. Tant qu'elle les remettait à leur place exacte, il ne devrait pas y avoir de problème.

La nuit suivante se passa sans encombres. Hermine dut se lever tôt, cependant. Craignant les conséquences de faire la route seule jusqu'au palais, la petite Aile de Glace avait demandé à sa mère si elle pouvait l'accompagner. Aurore avait bien sûr accepté et avait même proposé à sa fille de rester à la bibliothèque le temps que le jour soit réellement levé. Après tout, Mirage ne risquait pas de partir avant que le soleil n'ait remplacé les lunes. Il faisait toujours plus froid en pleine nuit que pendant la journée.

Pour patienter, Hermine décida de consulter certains des ouvrages de la bibliothèque. Plus le temps s'écoulait, et plus une douleur sourde lui envahissait le cœur tandis qu'un profond mal-être prenait possession de son corps tout entier. Hermine ne s'était encore jamais sentie ainsi, et même la présence d'Harmonie n'arrivait pas à l'apaiser. La petite Dragonne essaya donc de se plonger avec d'avantage d'attention dans le livre qu'elle lisait. Malheureusement, cela n'eut pas le résultat escompté, et Hermine ne parvint pas à oublier ce sentiment lancinant qui ne semblait pas vouloir la quitter...

L'heure de rejoindre Mirage approchant, Hermine décida qu'il était temps pour elle de quitter la bibliothèque. Après avoir prévenue sa mère de son départ, la petite Aile de Glace récupéra ses quelques effets personnels puis partit en faisant le moins de bruit possible. En effet, même si la bibliothèque était encore vide à cette heure-ci, une partie des Dragons vivants dans le palais dormaient encore. Mieux valait ne pas faire de bruit dans les couloirs. Hermine avait déjà assez avec une seule punition.

Toujours dans le silence le plus total, Hermine rejoignit son ami. Elle frappa délicatement à la porte, attendit quelques instants qu'on lui demande d'entrer, puis pénétra dans la pièce. Mirage se tenait là, prêt à partir. La petite servante retint un petit soupir, sentant la douleur de son cœur se renforcer, et tâcha de faire bonne figure. Après tout, ce n'était qu'un au revoir. Ils se reverraient bien assez tôt. Enfin, c'est ce que se disait la petite servante pour essayer de s'apaiser...

Hermine salua Mirage d'un mouvement de tête, craignait toujours de faire le bruit de trop. Pourtant, la petite Dragonne savait très bien que les autres Dragons ne pourraient l'entendre. Ses réflexes avaient la vie dure... Regardant autour d'eux, comme pour s'assurer qu'il n'y avait personne d'autre, la servante finit par s'approcher de son ami. Elle esquissa un sourire, et prit délicatement les pattes de Mirage dans les siennes, les serrant avec douceur.

Sans s'en rendre compte, Hermine venait d'esquisser le geste que faisaient en général les membres de son Royaume pour assurer chance et protection à l'un de leurs proches. Ce geste ne se faisait pas avec n'importe qui. Il fallait vraiment tenir à l'autre, ce qui donnait encore d'avantage au geste de valeur et qui prouvait l'affection, ou encore la loyauté, d'un Dragon à un autre.

« Bien le bonjour Mirage. commença la petite Dragonne. Désolée de vous avoir fait attendre, ce n'était pas mon but. Je suis heureuse d'avoir pu vous voir avant votre départ. Soyez prudent surtout, et reposez-vous comme il se doit. N'ayez pas d’inquiétude quant à vos recherches. Elles sont sous bonne garde. Ayez-en la certitude. »

C'est alors qu'Hermine se rendit compte de la position de ses pattes. La petite Dragonne sentit le sang lui monter aux joues. Elle hésita à retirer ses pattes, puis finalement décida de les laisser telles quelles. Mirage risquait de se poser des questions dans les deux cas de figure, de toute façon. La petite Dragonne baissa légèrement les yeux, et déclara, sur un ton qu'elle voulait assuré :

« Que vos ancêtres guident vos ailes et vous gardent à l'abri des fureurs du ciel... »

Ce n'est qu'après cela que la petite Dragonne se permit de lâcher les pattes de l'Aile de Sable. Elle se recula de quelques pas, la tête baissée en signe de respect. Ces mots, Hermine n'avait encore jamais eu l'occasion de les prononcer. Pas même à son frère avant que celui-ci ne parte à la guerre, la petite Aile de Glace n'ayant pas réussit à l'approcher. C'était la première fois. Dans sa famille, c'était une bénédiction, une prière à peine dissimulée. Elle avait beaucoup de valeur aux yeux de la petite Aile de Glace et des membres de sa famille. Jamais cette phrase n'était prononcée à la légère. Il fallait toujours une bonne raison pour l'adresser à quelqu'un. Un départ en guerre ou encore...

« Ou encore l'éloignement d'un être proche et la crainte de ne jamais le revoir... » songea Hermine, en retenant de justesse un frissonnement, comprenant la nature de ses craintes.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
Merci à Givros pour le magnifique dessin d'Hermine ! ^^ ( Voir avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage
Légende
avatar

Messages : 170
Or : 891
Réputation : 3
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 16
Localisation : En Tyrie

Fiche Dragon
Nom du Dragon: Mirage
Clan: Aile de Sable
Habitat: Là où va la vie, il ira lui aussi

MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    Ven 6 Oct - 20:07

Deux timides petits coups résonnèrent. Il ne pouvait s'agir que d'Hermine, Mirage reconnaissait sa façon de toquer à la porte et elle était une des seules à venir le voir Qui dans le palais de glace aurait l'idée ou même l'envie de visiter un Aile de Sable aussi loufoque qu'il semblait l'être ?
Il intima à la dragonne d'entrer tandis qu'il terminait de nouer savamment les lacets de certains de ses bagages.
La petite Aile de Glace avait un air très sérieux, et parlait avec une drôle de solennité. Ce n'était pas comme si elle avait préparé et appris un discours par coeur, mais il sembla à Mirage qu'elle avait dû tourner sa langue plus de sept fois dans sa bouche avant de choisir les bons mots.
Il était rassuré de savoir ses travaux en sécurité - bien qu'il aie emporté les documents les plus importants avec lui au cas où, mais c'était davantage pour se rassurer lui-même que parce qu'il manquait de confiance en Hermine - et content de savoir qu'il avait choisi la bonne dragonne pour y veiller sur.

Le geste de la servante surprit quelque peu Mirage, qui se garda de le montrer. Il ne s'y attendait pas vraiment, surtout de sa part, et savait encore moins comment le comprendre, mais au cas où ce fut impoli, il ne délogea pas ses pattes des siennes et ne bougea pas d'une écaille.
Hermine avait les pattes drôlement froides. Il examina les bandage - ou du moins ce qu'il en voyait - comme pour s'assurer que tout était bien en ordre dans son processus de guérison.
Il leva les yeux vers elle en souriant en coin, jouant sur ses impératifs pour blaguer.

Vous me donnez des ordres maintenant..? Je plaisante. Je n'en doute pas, vous ferez un travail merveilleux. Travail qui consiste en ne rien faire de particulier si ce n'est garder la pièce. Vous avez toute ma confiance sur ce point. Et pensez à changer les bandages.

Hermine lâcha ses mains puis prononça cette phrase pour le moins poétique, emprunte d'une pointe de tristesse assorti à son air un peu abattu.

Ne faites pas cette tête, ce ne sont que deux petites semaines. Je vous donne les clés... Les voici. Je reviens bientôt. Servez-vous dans ma bibliothèque autant qu'il vous plaira. Et je vous dis au revoir..!

Il s'arma de tous ses bagages comme un vagabond et l'effleura de l'aile tout en se dirigeant vers la sortie, avant d'ajouter :

Merci, mon amie. Nous nous reverrons bientôt.

Il fit une révérence de la tête et sourit une dernière fois avant de clore la porte derrière lui. Malgré ses dires, il avait, ils avaient la sensation que cette absence allait être bien plus longue qu'elle n'en avait l'air.
Il traversa les couloirs avec l'inquiétude d'avoir oublié quoique ce soit d'important, puis se rendit sur une terrasse de décollage, plein sud, face au désert.
Le chemin qui l'attendait n'était qu'une ligne droite.
Le rose du ciel déteignait sur les plaines de neiges, vastes et éternelles.
Tel serait le paysage inerte qu'il verrait durant les deux ou trois prochains jours.
Il ne perdit pas de temps, s'étira les ailes, s'éleva dans les airs puis, piqua au raz du sol. Le voyage serait peut-être plus court s'il prenait de l'altitude, il n'en n'était néanmoins pas moins dangereux ; la température y était telle qu'il aurait congelé sur place et se serait disloqué au sol tant la chute lui aurait été violente et son corps dur comme un glaçon.

Désormais, son seul objectif était le désert de sable ; sa terre natale, son chez lui, et bien que qu'il n'en déplaise à son corps, il ne comptait pas s'arrêter dormir un seul instant, pour vite retrouver son sable chaud, sa culture de cactus, son scorpion à deux queues mais surtout : sa famille.

______________________________________________

--------------------------------------------------------------------------
"Mes dragonnets, soyez cette nuit,
à l'affut du moindre bruit
Le vent, dehors, murmure ses inquiétudes
Aux cieux qui lui répondent avec incertitude
Avant même qu'à nouveau les ombres ne s'étirent
Va résonner l'écho d'un dernier soupir
Le coeur revêtu de nuit,
S'en ira sans un bruit,
Celui sur qui la glace a jeté le sort
Celui que l'on appelle le Souffle-Mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )    

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l'antre de l'Aile de Sable. ( PV Mirage ( PNJ de Nasharys. ) et Hermine. )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Evenement de Raid - Dans l'antre d'Ifrit - du 17/03 au 31/03
» Présentation de Cobra, Aile de Sable.
» Aile de sable
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Hector de Valois, oserez-vous pénétrer dans l'antre du diable ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Feu [RolePlay] :: Anciens rp's :: Anciens rp's de l'Enceinte des Royaumes :: Royaume de Glace :: Palais de la Reine-
Sauter vers: